Mon avis sur : THÉ VERT BIO

img_8950

Marque : SPORTHEM

Par Alex, MuscleXperience team

Parmi les suppléments faisant partie de ma routine depuis des temps immémoriaux figurent le thé vert : thé vert comme boisson, mais également sous forme de capsules, car pour bénéficier pleinement des bienfaits du thé vert il est nécessaire d’en consommer des quantités importantes, et absorber entre trois et cinq tasses par jour n’est pas évident.

Si les effets de l’extrait de thé vert les plus couramment mis en avant dans le milieu du fitness sont ses propriétés drainantes et « brûle graisse », ses vertus sont bien plus étendues, et nombre d’entre elles nous sont probablement encore inconnues puisque même si le Camellia sinensis (le nom latin du thé vert) est un des végétaux les plus étudiés au monde et qu’il est préconisé depuis des millénaires par la médecine traditionnelle chinoise, il recèle encore bien des mystères.

Sa composition chimique comprend des polyphénols ou « tanins », dont une multitude de flavonoïdes catéchines, flavonols etc.). Parmi ces dizaines de composés phytochimiques, citons  l’Epigallocatéchine-3-gallate, un très puissant antioxydant qui aurait un effet positif sur la composition corporelle, la régulation de la glycémie et le système cardio-vasculaire. Certaines études suggèrent même que l’EGCG aurait un effet protecteur contre certains cancers…

Le thé vert contient également des vitamines (notamment de la vitamine C, E, B2 et B3) et minéraux (fer, potassium, calcium…), des acides aminés dont de l’arginine, de la glutamine, de la lysine et de la théanine, un acide aminé dont la prise par voir orale a un effet relaxant et « déstressant » (dans cet optique il m’arrive d’ajouter 200/300mg de théanine en poudre à mon shake du coucher).

img_8948

Le thé vert contient enfin évidemment de la caféine, improprement appelée « théine » alors qu’il s’agit de la même molécule quelle que soit la plante qui la contient (formule C8H10N4O2, désignée comme 1,3,7-triméthylxanthine ou méthylthéobromine).

La composition du thé vert en fait donc un allié de poids dans la quête d’un organisme sain. En vertu de ses propriétés antioxydantes, le thé vert jouit d’un indice ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity, capacité d’absorption des radicaux oxygénés en français, qui indique les capacités antioxydantes des aliments) élevé.

Ainsi, la consommation d’un supplément d’extrait de thé vert sert aussi bien les objectifs du sportif chevronné en quête d’un physique affuté que celui du monsieur tout le monde soucieux de se maintenir dans une forme optimale et de vieillir le mieux possible. A ce titre, c’est l’un des quelques suppléments dont je ne fais jamais l’économie : j’augmente simplement les dosages quand je cherche à améliorer ma composition corporelle (perdre du gras, et si possible gagner de la masse maigre). La vraie difficulté est de trouver un extrait de qualité, car la quasi totalité des produits brûle-graisse et la grande majorité des extraits de thé verts purs ne fournissent que peu d’informations sur l’origine de la matière première, et sur son traitement. En clair, si vous consommez un extrait de thé vert de piètre qualité tous les jours, votre forme et votre santé ne s’en portereront sûrement pas mieux. En sachant que des analyses menées sur certains échantillons ont révélé la présence de plusieurs dizaines de pesticides différents, choisir un extrait de thé vert issu de l’agriculture biologique semble être un choix judicieux voire impérieux, et là le nombre de références fond à vue d’oeil.  Je suis donc satisfait d’avoir trouvé un produit de qualité, issu de l’agriculture biologique et commercialisé par une jeune marque française, SPORTHEM. Au lieu de proposer un nombre élevé de références de qualité incertaine, SPORTHEM offre un catalogue resseré mais qualitatif, et leur extrait de THÉ VERT BIO m’a convaincu.

Mon ressenti :

Le THÉ VERT BIO de SPORTHEM est un produit simple, transparent, conforme à ce qu’on lui demande : pas d’esbrouffe, pas de marketing agressif, juste de la qualité. Un extrait de thé vert de Chine, dosé à 220mg pour deux gélules, issu de l’agriculture biologique et dont l’emballage arbore le logo du label AB (Agriculture Biologique) et le label bio européen, le THÉ VERT BIO de SPORTHEM étant conforme à leurs exigences. La marque n’a pas hésité à m’envoyer la fiche technique du produit, qui précise bien qu’aucun pesticides n’a été utilisé avant la récolte, ni aucune technique de traitement agressive (irradiation, fumigation) après celle-ci, ce qui garantit l’intégrité de l’extrait dans le produit fini.

L’extrait sec est contenu dans des gellules d’origine végétale (donc sans gélatine animale), et cerise sur le gâteau le packaging est réalisé au moyen d’un emballage responsable Doypack, dont la fabrication nécessite beaucoup moins de matière première qu’un emballage plastique standard (Trois grammes de plastique pour la confection d’un Doypack, au moins 30 gr pour une assiette en plastique par exemple). En outre il est beaucoup plus léger qu’un emballage plastique classique, ce qui réduit d’autant son empreinte carbone (moins de poids, donc transport moins coûteux et moins gourmand en carburant). Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, l’avenir de la planête me préoccupe beaucoup, donc je valide doublement ce produit.

img_8949

Conclusion : 

SPORTHEM nous livre un produit qualitatif, correspondant aux attentes du sportif ou du consommateur lambda en quête d’un extrait de thé vert sous forme de gélules dont les vertus n’auront pas été compromises par des techniques de traitement chimiques et non respectueuses de la matière première. Avec ce  THÉ VERT BIO, on sait ce qu’on consomme, qui vend le produit et d’où il provient. Son prix est en outre plus qu’abordable, puisque le sachet de 90 gelules est proposé au prix de 8,49€, ce qui est moins cher que beaucoup d’extraits non issus de l’agriculture biologique et donc bourrés de résidus de pesticides, et en fait donc une bonne affaire. La marque SPORTHEM a été transparente en ce qui concerne ce test, elle n’a pas entouré son produit de mystère comme le font nombre de concurrents qui ne veulent rien dévoiler concernant l’origine de leurs produits. Il n’y à pas grand chose à ajouter si ce n’est que ce produit est … MuscleXperience approved !

NOTE : 9/10

Composition : Maltodextrine*, extrait aqueux de feuilles de thé vert (Camellia sinensis)*
Tunique : gélatine végétale (HPMC).
* Ingrédient issu de l’Agriculture Biologique

Pour 2 gélules

Thé vert 220 mg

Précautions d’emploi :

· A consommer dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et varié.
· Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.
· Tenir hors de portée des jeunes enfants.
· Conserver à l’abri de la chaleur.

Conseil d’utilisation du fabricant : Prendre 2 gélules par jour

Nous vous conseillons de prendre vos gélules entre les repas.

  • Si vous souhaitez perdre quelques kilos, il est conseillé de prendre vos gélules de Thé Vert Bio 20 minutes après vos repas.
  • Si vous souhaitez augmenter vos niveaux de protéines et de minéraux, mieux vaut prendre vos gélules de Thé Vert Bio avant chaque repas

Le THÉ VERT BIO de SPORTHEM est disponible sur le site de la marque: https://www.sporthem.fr

Article sponsorisé 

Publicités

Mon avis sur : MUTANT MASS®

IMG_7897

Marque : MUTANT

Par Alex, MuscleXperience team

MUTANT MASS est selon le groupe Fit Foods Ltd qui possède la marque MUTANT l’un des gainers les plus vendus au monde. Rien d’étonnant donc à ce que je reçoive toutes les semaines en messages privés des demandes d’avis concernant ce weight gainer emblématique qui séduit nombre de débutants en quête de gains musculaires importants et rapides. J’ai cédé à ces demandes, je vous livre mon avis sur MUTANT MASS !

En fait, ce test ne constitue pas ma « première fois » avec MUTANT MASS, dont j’avais testé une version antérieure il y a quelques années, à une période où il me fallait prendre beaucoup de poids en peu de temps : un gainer apportant 1050 calories dans un shake faisait alors bien mes affaires, et j’avoue que je le consommais comme l’on consomme un dessert tant le goût me changeait de mon ordinaire… J’en avais donc un souvenir plein de tendresse.

Il faut cependant faire preuve d’objectivité : certains de mes anciens professeurs de nutrition feraient une syncope rien qu’en lisant la liste d’ingrédients de MUTANT MASS, et pas à cause de leur âge avancé. Regardons la d’un peu plus près :

Pré-Mélange Clean-Carb™ [Vextrago™ – Hydrate de carbone à masse moléculaire élevée (PM 1,000,000 – 1,200,000; provenant de fécule d’orge), Maltodextrine, Fructose (Levulose), Maïs, Inuline (de chicorée), Fibre de soja, Fibre de blé], Pré-Mélange de matrice de protéines IsoStack10™ [Mélange de multiples protéines de petit lait (CFM-92 et ISO-95 Isolat de protéine de petit lait, WPC-85 et WPC-80 Protéines de petit lait concentré, Whey-80P {Peptides}), Isolat de protéine de lait, Caséine micellaire, Caséinate de calcium, Fat Free Eggplete™ Isolates de protéines à base de blancs et jaunes d’oeuf], Pro-Mélange de Super Huile Sport LipoTherm™ [MCT (Triglycérides à chaîne moyenne issus d’ huile de noix de coco fractionnée), CLA de Huile de tournesol, Poudre d’huile de graine de lin, Poudre d’huile de bourrache], IntraSorb5 [Colostrum Bio-Immune(Immunoglobuline, Lactoferrine, EGF, IGF-1 & IGF-2), Complexe Insu-Drive(Acide alpha lipoïque, D-Pinitol, Inositol, 4-Hydroxyisoleucine)], Arômes naturels, Sucralose, farine d’avoine complète, Lécithine de soja

Nous avons donc comme dans tout mass gainer des protéines, des glucides, mais aussi des lipides et des adjuvants à l’assimilation et à la production d’insuline.

Pour les protéines, MUTANT nous livre un mélange d’isolat et de concentré de protéine de lactosérum (de petit lait), deux formes de caséine à digestion lente (Caséine micellaire, Caséinate de calcium) et de la protéine d’œuf sans matière gras (Fat Free Eggplete™) au sein d’une matrice multi-source (MUTANT-PRO®). Pour quatre dosettes (260g de poudre, 1060 calories !), MUTANT MASS affiche 52g de protéines. 52g de protéines c’est une dose massive, mais il ne faut pas oublier qu’avaler 4 dosettes de MUTANT MASS vous fait ingurgiter 182g de glucides en une prise. En ce qui me concerne j’ai consommé ce produit à raison de 2 dosettes puis 2 dosettes et demie après l’entraînement, ce qui fait aux alentours de 100g de glucides en post exercice. Une quantité plus importante me paraît superflue, puisque je consomme un repas solide contenant des glucides une heure et demi après ce shake pour continuer à renflouer mes réserves de glycogène. Or, avec deux dosettes nous n’avons plus que 26g de protéines, ce qui pour un sportif de plus de 85kg ne me paraît pas suffisant en post-exercice, avec ce dosage j’ai donc ajouté 10g de whey (goût chocolat blanc qui se marie plutôt bien avec le « Biscuit et crème » du MUTANT MASS). Avec deux dosettes et demie on est bon, à 32g de protéines.

Il faut souligner que le mélange de protéine est très correct, avec des protéines à assimilation rapide (isolat et concentré de whey) et lente (caséine, protéine d’œuf).

Concernant les glucides, MUTANT nous livre un mélange (« CLEAN CARBS ™ ») contenant majoritairement des index glycémiques (IG) très élevés : du Vextrago™, un hydrate de carbone à masse moléculaire élevée  provenant de fécule d’orge (toute ressemblance avec le Vitargo® – dont l’IG est supérieur à 130 – est évidemment fortuite), Maltodextrine (IG : 95), mais aussi du sirop de maïs sous forme sèche (IG : 115), de la farine d’avoine (IG: 40) et du fructose (IG: 20). J’ai expliqué en détail dans l’article Les weight ou mass gainers: amis ou ennemis? pourquoi les glucides à index glycémiques modérés et bas étaient à privilégier durant les repas et les collations, alors que les IG élevés étaient à préférer durant la séance et éventuellement juste après, dans un mélange avec de la poudre d’avoine ou de patate douce. On peut dire qu’ici MUTANT a globalement respecté cette règle d’or, en forçant cependant la dose sur les index glycémiques élevés. Le but est de provoquer le fameux pic d’insuline post-exercice, hormone anabolisante et régulatrice de la glycémie (taux de sucre sanguin), qui va permettre aux cellules musculaires de capter le glucose sanguin.

IMG_7877

MUTANT a ajouté à la formule de MUTANT MASS un Complexe « Insu-Drive » destiné à  favoriser la sécrétion d’insuline. Il contient notamment de l’acide alpha lipoïque (puissant antioxydant connu pour diminuer l’insulinorésistance), de l’inostitol (qui joue un rôle dans le métabolisme des glucides et améliore la sensibilité à l’insuline), de l’extrait de cannelle (qui facilite la captation du glucose par les cellules et aurait un effet comparable à certains médicaments utilisés dans le traitement du diabète, les thiazolinediones) et de la 4-hydroxyisoleucine, acide aminé isolé à partir du fénugrec (légumineuse présente dans le pourtour méditerranéen, réputé augmenter  l’appétit et le taux de testostérone), qui fait actuellement l’objet d’études motivées par son effet insulino-stimulant…

MUTANT a également ajouté à sa potion magique des peptides de glutamine (forme supérieure et mieux assimilable de l’acide aminé le plus présent dans les tissus musculaires, consommé par les athlètes pour accélérer la récupération et accroître les taux d’hormone de croissance), du colostrum (qui contient des facteurs de croissance dont le bénéfice est discuté chez l’homme mais qui améliore l’immunité) et un cocktail de « bons lipides », le complexe LipoTherm™, qui intègre des triglycérides à chaîne moyenne (TCM), tirés de l’huile de coco, des oméga 3 et 6, et du CLA, réputé pour son effet sur la fonte adipeuse. Mettre dans une même formule un adjuvant à la fonte adipeuse et 182g de glucides dont 38g de sucre, il fallait oser, mais apparemment c’est la marque de fabrique de MUTANT !

Au final on a un peu l’impression que le docteur Frankenstein défoncé au crystal meth est descendu au labo pour nous concocter un mass gainer extrême et assez improbable. Mais quid des résultats ?

Mon ressenti :

Je dois l’avouer à la lecture de la liste des composants de MUTANT MASS j’étais un peu circonspect. Je me fais cependant un devoir de ne pas avoir d’ a priori concernant les produits que je teste, et il faut le reconnaître j’ai pris beaucoup de plaisir à tester MUTANT MASS. Les deux saveurs que j’ai testées, « Triple chocolate » et « Cookies n’ cream » sont vraiment délicieuses, et la miscibilité est telle que la poudre se mélange aisément, sans aucun grumeau. Elle se boit très facilement, contrairement à certains gainers auxquels il faut ajouter un litre d’eau pour avoir une boisson vraiment liquide. Cela se ressent au moment de la prise, et pour ma part il n’a jamais été aussi rapide et facile d’avaler plus de 500 calories (deux dosettes et demie) en quelques secondes.

Au niveau des résultats, en ce moment je fais de la masse, mon alimentation et mon entraînement sont donc tournés vers cet objectif. Sur la balance il y a du poids en plus, et même si mon taux de graisse corporelle a légèrement augmenté, cela s’est accompagné d’un gain de masse musculaire et de force. Je remarque aussi que ma récupération entre les séances a été particulièrement bonne durant ce test. Au niveau de la digestion, durant les 20 minutes suivant la prise d’un shake de MUTANT MASS, je me suis parfois senti lourd, voire carrément « ballonné ». Cela n’a pas duré, et cela est probablement dû à l’avalanche de calories issues de glucides en un si cours laps de temps. Je précise que je pèse actuellement 92kg, et que je me suis contenté de deux dosettes et demie au plus. Je déconseille la consommation des quatre dosettes recommandées par MUTANT, à moins bien sûr que vous affichiez un physique de 140kg avec un taux de masse grasse de 8%… (si c’est le cas vous pouvez probablement devenir ambassadeur de la marque!).

IMG_7901

Conclusion :

Si vous ne mangez que Bio, sans lactose, sans gluten, n’achetez pas ce produit. Si les livres de Julien VENESSON (par ailleurs très intéressants) sont pour vous des textes sacrés, n’achetez pas ce produit, vous iriez en Enfer. Si vous êtes ce que l’on appelle un hardgainer, c’est à dire un ectomorphe ayant beaucoup de mal à prendre de la masse et à atteindre un surplus calorique nécessaire pour ajouter des kilos de muscle à votre physique, vous pouvez peut être envisager d’ajouter MUTANT MASS à votre arsenal post-séance, ce produit contient ce dont vous avez basiquement besoin (des protéines à assimilation rapide et lente et beaucoup de glucides). Pour ma part, je regrette que la formule n’intègre pas une dose de leucine un peu plus importante, voire des enzymes digestives (dans le complexe favorisant l’assimilation) et de la créatine. Anyway, globalement ce test a été satisfaisant, et même si je n’intégrerais pas MUTANT MASS à ma diet de tous les jours, de temps en temps, quand il s’agit de prendre rapidement du poids, je ne dis pas non. C’est en outre une très bonne affaire : aux alentours de 25€ pour un sac de 2,5kg, et environ 60€ pour un sac de 6,8kg (oui un tel format ça fait un peu nourriture pour bétail mais bon…), c’est beaucoup moins cher que certains produits concurrents qui ne proposent pas mieux !

NOTE : 7/10

Ingrédients : Pré-Mélange Clean-Carb™ [Vextrago™ – Hydrate de carbone à masse moléculaire élevée (PM 1,000,000 – 1,200,000; provenant de fécule d’orge), Maltodextrine, Fructose (Levulose), Maïs, Inuline (de chicorée), Fibre de soja, Fibre de blé], Pré-Mélange de matrice de protéines IsoStack10™ [Mélange de multiples protéines de petit lait (CFM-92 et ISO-95 Isolat de protéine de petit lait, WPC-85 et WPC-80 Protéines de petit lait concentré, Whey-80P {Peptides}), Isolat de protéine de lait, Caséine micellaire, Caséinate de calcium, Fat Free Eggplete™ Isolates de protéines à base de blancs et jaunes d’oeuf], Pro-Mélange de Super Huile Sport LipoTherm™ [MCT (Triglycérides à chaîne moyenne issus d’ huile de noix de coco fractionnée), CLA de Huile de tournesol, Poudre d’huile de graine de lin, Poudre d’huile de bourrache], IntraSorb5 [Colostrum Bio-Immune(Immunoglobuline, Lactoferrine, EGF, IGF-1 & IGF-2), Complexe Insu-Drive(Acide alpha lipoïque, D-Pinitol, Inositol, 4-Hydroxyisoleucine)], Arômes naturels, Sucralose, farine d’avoine complète, extrait de cannelle, Lécithine de soja.


Informations nutritionnelles (Pour 4 doses : 260g) :

Composants

Dosage

% Journalier

Calories

1060

Protéines

52g

Lipides (Graisses)
Saturées
Trans

14g
8g
0g

27%
15%
**

Hydrates de carbone
Sucres
Fibre

182g
38g
6g

57%
**
36%

Potassium

1070mg

51%

Sodium

580mg

15%

Cholestérol

90mg

20%

Calcium

40%

Fer

20,00%

Vitamine A

0%

Vitamine B

0%

Acides Aminés
Acide aspartique

5,4g

Acide glutamique

3,4g

Alanine

2,30g

Arginine

1,9g

Cystine

1,g

Glutamine

6,9g

Glycine

1,4g

Histidine

1g

Isoleucine

3g

Leucine

5g

Lysine

4,1 g

Methionine

0,9g

Phenylalanine

2g

Proline

3,2g

Serine

2,7g

Threonine

3g

Tryptophane

0,8g

Tyrosine

1,6g

Valine

2,9g

Pourcentage des valeurs journalières basé sur un régime de 2000 calories/jour
** Pourcentage des valeurs journalières non établi

 

Mon avis sur : AMINO 5600

IMG_7603

Marque : SCITEC NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Un complexe d’acide aminés est l’un des suppléments dont tout pratiquant sérieux et soucieux de faire croître sa masse musculaire pourra difficilement se passer. Sur ma liste de suppléments dont je ne veux jamais faire l’économie il y a moins de 10 entrées, et tout en haut, côtoyant la whey, il y un un complexe d’acides aminés essentiels. Dans mon article Acides aminés essentiels (EAA) ou acides aminés ramifiés (BCAA), lesquels choisir?j’explique quelle plus-value peut apporter un complexe d’EAA (Essential amino acids) par rapport à un complexe de BCAA, et dans quel contexte l’un est à préférer à l’autre.

Les BCAA constituent en supplément de choix pour maintenir la masse musculaire: les acides aminés ramifiés ont un effet anti-catabolique et sont particulièrement utiles en période de régime stricte grâce à leur action positive sur la fonte adipeuse (dû au rôle inhibiteur de la valine sur la synthèse des acides gras à partir du glucose et en présence d’insuline et à l’activation des récepteurs PPAR – récepteur activé par les proliférateurs de peroxysomes, peroxisome proliferator-activated receptor, PPAR en anglais –  protéines qui agissent sur la transcription des gènes cibles impliqués dans le métabolisme et l’adipogénèse  par l’isoleucine) et sur la conservation du glycogène musculaire et hépatique, précieux lorsque l’on suit un régime hypoglucidique.

IMG_7338

Maintenir sa masse musculaire c’est bien. Continuer à en fabriquer, c’est mieux! Et pour cela, vous aurez besoin de l’intégralité des acides aminés essentiels pour l’homme adulte (c’est à dire les huit que le corps humain ne peut synthétiser), le tryptophane, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine et l’isoleucine, et dans une moindre mesure des deux dits semi-essentiels, l’histidine et l’arginine, qui sont essentiels chez l’enfant en bas âge (leur quantité endogène étant insuffisante pour couvrir leurs besoins, le complément est apporté par le lait maternel). C’est ce que l’on attend d’un complexe d’EAA, c’est ce que nous apporte AMINO 5600 de SCITEC NUTRITION.

Nous avons donc un complexe de 19 acides aminés, les huit essentiels, les deux demi-essentiels ainsi que la grande majorité des acides aminés protéinogènes (ceux qui constitue les unités de base des protéines de l’organisme humain), pour un dosage de 3676mg d’acides aminés totaux par dose (dont 1593mg d’EAA et 766mg de BCAA) soit 4 comprimés. Il est à noter que le dosage exact de chaque acide aminé est indiqué sur l’emballage, ce qui est clairement un bon point.

Mon ressenti :

AMINO 5600 est l’un de mes classiques, j’en ai toujours un pot chez moi (que je paye de ma poche car cet article n’est pas sponsorisé!). Outre le fait qu’ils remplissent leur mission à merveille en complétant l’aminogramme de mes repas et de mes collations, ces acides aminés sont bien dosés, et la dose recommandée de 4 comprimés suffit à fournir un apport conséquent en acides aminés rapidement mobilisable. Certes certains objecteront que les comprimés sont de taille conséquente, mais ayant testé au fil des années de très nombreux complexes d’acides aminés, je peux dire que ceux-là « passent bien ». Le problème de nombreux produits concurrents est de présenter un format de comprimés peu pratiques à avaler (trop gros ou de forme rectangulaire ce qui peut être désagréable à ingurgiter), ce qui à mon sens n’est pas le cas de AMINO 5600. Autre problème posé par d’autres complexes d’acides aminés en comprimés, c’est la friabilité des comprimés, qui fait que bien souvent ceux se trouvant au fond du pot sont cassés ou réduits en poudre (si on veut des BCAA ou des EAA en poudre, on les achète en poudre, c’est moins cher!). Je n’ai pas rencontré ce souci avec AMINO 5600 : certes dans un pot de 1000 on trouve quelques comprimés cassés en deux au fond du pot, mais globalement ceux-ci sont compactés de telle manière qu’ils ne sont pas friables. Certains objecteront que 4 comprimés par dose c’est déjà trop (que dire des complexes imposant d’avaler des poignées de 10 comprimés pour une dose!), pour ceux-là ils reste toujours les acides aminés liquides ou en poudre à diluer dans de l’eau.

IMG_7600

Conclusion :

Je valide AMINO 5600 pour plusieurs raisons : tout d’abord c’est un complexe d’acides aminés bien formulé et équilibré. La leucine et l’acide glutamique sont plus abondants que les autres acides aminés, ce qui fait sens au vu des propriétés anticataboliques et anaboliques de ces composés. Ensuite, il y a le conditionnement : SCITEC propose AMINO 5600 en pots de 200, 500 et 1000 comprimés, et cette déclinaison rend le produit adapté à toutes les situations (voyage pour le pot de 200 comprimés, bureau ou lieu de travail pour le 500, les gros consommateurs trouvant leur bonheur dans le 1000 comprimés…ce qui est mon cas). Pour les paranoïaques (et parfois à raison) soucieux de connaître l’origine des acides aminés qu’ils consomment, qu’ils se rassurent, rien de douteux dans l’origine de ceux-ci : de la protéine de lait, c’est tout !

Enfin, il y a le prix : à environ 15€ le pot de 200 comprimés et moins de 50€ les 1000, ce produit est clairement une bonne affaire !

NOTE : 8,5/10

 

Informations nutritionnelles : 

Analyse moyenne

Portion: 4 comprimés
 

Quantité par portion

*% AJR

Calories

20 Kcal

 
Protéine

4,2 g

Profil typique des acides aminés par portion    
L-Alanine

160 mg

 
L-Arginine

77 mg

 
Acide L-aspartique

352 mg

 
L-Cystéine

66 mg

 
L-Glutamine

907 mg

 
Glycine

48 mg

 
L-Histidine**

63 mg

 
L-Isoleucine**†

210 mg

 
L-Leucine**†

352 mg

 
L-Lysine**

316 mg

 
L-Méthionine**

78 mg

 
L-Phénylalanine**

110 mg

 
L-Proline

209 mg

 
L-Serine

162 mg

 
L-Threonine**

214 mg

 
L-Tryptophane**

46 mg

 
L-Tyrosine

102 mg

 
L-Valine**†

204 mg

 
* Pourcentage des valeurs journalières basé sur un régime de 2000 calories
† Valeurs journalières non établies
Acides aminés totaux: 3676 mg par portion
** Acides aminés essentiels: 1 593 mg par portion
† Chaîne ramifiée acides aminés (BCAA): 766 mg par portion

Ingrédients :

Concentré de protéines de lait hydrolysées (lait), agent de charge: cellulose microcristalline, caséinates de sodium (lait), L-glutamine, anti-agglomérants: talc, silice colloïdale, stéarate de magnésium.

Informations allergènes : élaboré dans une usine utilisant des protéines de lait, de soja et d’oeufs, du gluten et des arachides.


Précautions d’emploi : Ce produit est un complément alimentaire. Ne peut être utilisé comme substitut d’un régime alimentaire varié. Tenir hors de portée des enfants. Respecter les doses journalières recommandées. Ne pas donner aux enfants de moins de 18 ans, aux femmes enceintes ou allaitant, aux personnes sous traitement médical. Ne contient pas d’épéhdrine ni d’éphédra.

AMINO 5600 est un complément alimentaire.