Mon avis sur: FAT-X

Marque: BioTechUSA™

FAT X 1

Parmi les suppléments destinés à la perte de poids (de gras devrait-on plutôt dire), on distingue les brûleurs de graisse, qui sont généralement des thermogeniques à base de stimulants, les brûle graisse sans stimulants (le CLA) qui peuvent avoir un effet sur le ratio masse grasse/masse sèche, et les bloqueurs de lipides et/ou de glucides. FAT-X appartient à cette dernière catégorie.
Son ingrédient central est le chitosan, fibre extraite de la carapace de certains crustacés, qui serait à même de capter et d’agréger les graisses alimentaires entre douze et quinze fois son poids. Il en résulterait une sorte de gel impossible à digérer qui serait éliminé par les voies naturelles.
Ces propriétés du chitosan restent discutées, en particulier du fait de la faible disponibilité du chitosan une fois ingéré (du fait du pH particulièrement acide de l’estomac), et de ses effets qui seraient susceptibles de varier selon le type de lipides ingérés.
FAT-X inclut également dans sa formule quelques composés classiques dans ce type de supplément: un extrait de fenugrec (Trigonella foenum-graecum), dont l’une des nombreuses propriétés est d’agir positivement sur la glycémie, et de l’extrait de Garcinia Gambodgia (également appelé Garcinia gummi-gutta, ou « tamarinier de Malabar »), classique des suppléments « bloqueurs de glucides ». Ce fruit aurait la particularité de réduire l’appétit, et sa teneur en acide hydroxycitrique permettrait d’inhiber l’accumulation des graisses dans l’organisme, en bloquant la mise en réserve des glucides excédentaires sous forme de tissu adipeux. On y retrouve également du chlorure de chrome (20 microgramme par portion).
FAT X 2
FAT-X contient également de l’extrait d’averrhoa carambola, ou Carambolier, un arbre de la famille des Oxalidacées dont le fruit se nomme la carambole. Si l’on trouve peu d’éléments pouvant abonder la théorie selon laquelle ce fruit peut aider à la fonte adipeuse, en revanche sa toxicité est reconnue, du fait de la présence d’une toxine, la caramboxine, nephrotixique et ayant déjà entraîné des décès (inutile donc de s’appesantir plus dessus).
Enfin, FAT-X de BioTech USA™ intègre dans sa formule la très classique tyrosine, un acide aminé proteinogene qui participe à la synthèse des catécholamines : (Substance chimique de l’organisme appartenant aux neurotransmetteurs fabriqués par les neurones) : l’adrénaline, la noradrénaline B, la dopamine B. La tyrosine est également le précurseur de la DOPA  (3,4-dihydroxyphénylalanine), substance intermédiaire dans la synthèse des catécholamines précitées. Ce rôle de précurseur vaut souvent à la tyrosine de se retrouver dans des suppléments ayant pour vocation l’augmentation de la vigilance, de la concentration, voire dans des brûleurs de graisse, ce qui est ici le cas, même si son action directe sur la fonte adipeuse n’est pas caractérisée.
FAT X 3
Mon ressenti:
La formule de FAT-X, sans être médiocre, aurait sans doute pu être meilleure, en faisant l’économie de l’averrhoa carambola, et en ajoutant par exemple du nopal. On y retrouve néanmoins ce que l’on peut attendre de ce type de supplément. Je l’ai utilisé durant ma dernière sèche, et si elle fut couronnée de succès, difficile de dire en quoi FAT-X y a contribué. Contribution il y a sans doute eu, mais je n’ai pas remarqué d’accélération de la perte de graisse à partir du moment où j’ai intégré FAT-X à mon programme de supplémentation.
Conclusion:
FAT-X de BioTech USA™ n’est pas un mauvais produit, en tout cas en ce qui concerne sa formule. Est-ce un produit nécessaire voire indispensable durant un régime où une sèche: non. FAT-X ne donne aucun résultat visible et spectaculaire à même de plaider pour lui. Ce n’est cependant pas un produit cher (disponible entre 13€ et 20€ chez la plupart des vendeurs en ligne et en boutique), l’intégrer à un régime en cure d’attaque ne peut donc pas faire de mal. En revanche, si vous avez un budget serré, de meilleures options existent.

NOTE: 6,5/10

Vous n’êtes pas encore abonné ? Nous espérons que vous avez apprécié cet article et qu’il vous sera utile. Si c’est le cas, n’oubliez pas de vous abonner à MuscleXperience pour recevoir les prochains avis directement par mail (sur l’application mobile dans  l’onglet contact).

 

fat_x_valeurs nutritionelles

FAT-X est un supplément alimentaire.

Mon avis sur : EAA ZERO

EAA 1

Marque : BIOTECH USA™

Dans mon article « Acides aminés essentiels (EAA) ou acides aminés ramifiés (BCAA), lesquels choisir? », j’explique pourquoi un complexe d’acides aminés essentiels (Essential amino acids, donc EAA, en Anglais), est un choix judicieux dans un programme de supplémentation.
Les acides aminés essentiels jouent en effet un rôle essentiel dans la synthèse des protéines: ce processus fait intervenir les 22 acides aminés protéinogènes, c’est à dire les constituants des protéines. Parmi ces 22 acides aminés, les 8 (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine – 9 si l’on compte l’histidine, 10 avec l’arginine) qui ne peuvent être synthétisés doivent faire l’objet d’un apport exogène par la voie alimentaire. Sans eux, la synthèse des protéines est impossible.
EAA 5
Il ne s’agit pas ici de dénigrer les BCAA (Branched amino acids, ou acides aminés ramifiés en français), qui ont évidemment leur utilité dan l’arsenal d’un sportif, en particulier pendant une période de régime ou de « sèche » pour éviter la fonte musculaire. Cependant, pour stimuler la synthèse protéique entre les repas ou avant et pendant la séance, un complexe d’acides aminés essentiels s’avérera supérieur. Ce choix est tout indiqué en période de « prise de masse », quand il s’agit de bâtir du muscle. Comme j’aime varier les plaisirs, j’ai donné sa chance à EAA ZERO de BIOTECH USA™. Let’s try it!
Mon avis: 
EAA ZERO est un complexe d’acides aminés essentiels contenant six acides aminés de cette catégorie: Leucine, Lysine, Valine, Isoleucine, Thréonine, Méthionine, avec une surreprésentation des acides aminés ramifiés et en particulier de la Leucine, ce qui a du sens puisque l’on sait que la Leucine est l’acide aminé clé de l’anabolisme via la voie mTOR, activée par la Leucine.
En revanche on cherche sans les trouver le tryptophane (précurseur de la sérotonine et de la mélatonine, donc important) la phénylalanine (qui intervient dans la synthèse des neurotransmetteurs comme la tyrosine, et des catécholamines adrénaline et noradrénaline) et l’histidine, auxquels on aurait pu ajouter l’arginine, considéré comme demi-essentiel. A priori la liste des acides aminés essentiels stricto sensu compte neuf acides aminés, il peut donc paraître étonnant de n’en avoir inclus que six dans EAA ZERO. Ne me demandez la raison de ce choix que je déplore: je l’ignore (Veuillez noter la rime).
EAA 3
En dehors de ça, la composition est tout à fait correcte: une quantité de sucre insignifiante (0,08g pour 100g), du sucralose et des glycosides de stéviol comme édulcorants. On fait pire. Comme tous les produits BIOTECH USA™, EAA ZERO est produit dans des installations respectant les normes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point, système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise en français) et GMP donc aucun souci au niveau de la qualité elle-même.
Quant aux parfums, j’ai acheté le produit dans deux déclinaisons, citron et raisin rouge. Il n’est pas indiqué sur l’étiquette que les arômes sont naturels, je suppose donc qu’ils sont artificiels, dans le cas contraire BIOTECH USA™ n’aurait pas manqué de le souligner. Le parfum citron passe très bien, en revanche le « raisin rouge » laisse à désirer. Il n’est pas véritablement mauvais, juste plutôt éloigné de son objectif (moi qui aime beaucoup le raisin, j’avoue que je n’aurais pas su l’identifier), et vite écœurant.
EAA4
Conclusion:
Pourquoi avoir lancé sur le marché un complexe d’acides aminés essentiels en omettant un tiers de ceux-ci? Je n’ai pas la réponse, mais c’est fort dommage, et si je ne déconseille pas EAA ZERO, ce ne sera pas non plus mon premier choix: des alternatives plus complètes existent, parfois moins onéreuses (EAA ZERO est disponible aux alentours de 20€ pour un conditionnements de 330g) et avec un arôme plus convainquant en prime. EAA ZERO, pas mal mais peut mieux faire!

NOTE: 6,5/10

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Nous espérons que vous avez apprécié cet article et qu’il vous sera utile. Si c’est le cas, n’oubliez pas de vous abonner à MuscleXperience pour recevoir les prochains avis directement par mail (sur l’application mobile dans  l’onglet contact).

Ingrédients et valeurs nutritionnelles:

Informations nutritionnelles

Analyse moyenne
Pour 100g
Pour une dose quotidienne (12g)
Énergie 356 KJ / 83 kcal 43 kj / 10 kcal
Graisses
dont saturs
0,82 g
0,69 g
0,09 g
0,08 g
Glucides
dont sucres
8,2 g
0,66 g
0,96 g
0,08 g
Protéines
0,02 g 0 g
Sel
0,11 g 0,01 g
Leucine
2340 mg
Lysine
1800 mg
Valine
1560 mg
isoleucine
1200 mg
thréonine
900 mg
Méthionine
600 mg

Ingrédients: L-leucine, chlorhydrate de L-lysine, L-valine, L-isoleucine, L-thréonine, L-méthionine, Acidifiant: Acide citrique, Arôme: raisins bleus, édulcorants: Sucralose et glycosides de stéviol, Anti-agglomérants: Magnésium sels avec des acides gras, sel, colorant: Red Allura AC et indigotin. Citron: L-leucine, Chlorhydrate de L-lysine, L-valine, L-isoleucine, L-thréonine, L-méthionine, Acidifiant: Acide citrique, Arôme de citron, Édulcorants: Sucralose et glycosides de stéviol, Anti-agglomérants: Sels de magnésium avec Les acides gras .

* Il peut affecter négativement l’activité et l’attention des enfants.

Allergènes: produits dans un établissement qui traite également du lait, des œufs, du gluten, du soja, du céleri, des crustacés, du dioxyde de soufre et des noix .