Mon avis sur : MULTI ATHLETE

IMG_8608.JPG

Marque : BEYOND YOURSELF

Par Alex, MuscleXperience team

Sur la liste des compléments alimentaires à consommer en priorité pour un athlète, un complexe multivitamines judicieusement dosé et prévenant les besoins prévisibles d’un organisme sollicité par un entraînement intensif arrive en tête. Pourtant, nombre de nutritionnistes, de diététiciens et de gourous de la nutrition nous serinent que rien ne vaut les vitamines et minéraux naturels, que ceux-ci sont mieux assimilables, que leur disponibilité est supérieure, et que la consommation de compléments alimentaires de ce type est inutile puisque qu’un régime alimentaire équilibré (c’est-à-dire varié et quantitativement adapté aux besoins physiologiques de l’athlète) suffit à couvrir l’intégralité ou la quasi intégralité des besoins.

En théorie, c’est vrai. Rien ne vaut les vitamines et minéraux naturellement présents dans l’organisme, ces composés naturels seront toujours supérieurs à leurs avatars de synthèse, et cela pour une bonne raison: un fruit ou un légume ne renferme pas qu’une ou deux vitamines, mais des milliers de composés phytochimiques dont un grand nombre sont encore mal connus, et qui agissent en synergie pour nous apporter leurs bienfaits. Aucun technicien de laboratoire ne pourra enfermer dans une pilule la perfection de mère nature.

C’est essentiellement là que le problème repose. Notre mode de vie moderne n’a plus rien à voir avec celui de nos ancêtres, le régime alimentaire occidental fait hélas de plus en plus la part belle aux aliments industriellement transformés pauvres en vitamines et minéraux, et les fruits et légumes les plus accessibles, cultivés dans une optique de rendement maximal à grand renfort de pesticides et d’engrais chimiques sont moins riches que les variétés originelles, la faute aux rythmes de culture et à la pauvreté des sols surexploités. Certains modes de cuisson (notamment la cuisson à l’eau) appauvrissent encore ces aliments. Au final, à moins de consommer en très grande quantité et quotidiennement des fruits, légumes et légumineuses, il devient en pratique difficile (mais pas impossible) de combler tous ses besoins en vitamines et minéraux par la voie alimentaire.

A contrario, il est nécessaire de clarifier un point essentiel : s’il est néfaste pour l’organisme d’un sportif comme pour celui de n’importe quel individu d’être carencé, il n’est pas bénéfique de se surdoser en vitamines et minéraux : cela est inutile et peut même être dangereux, certains ayant d’ailleurs des limites de sécurité. Les sportifs n’ont pas besoin de prendre dix fois les doses du commun des mortels, cela n’offre aucune plus-value et l’exercice physique ne « brûle » pas les vitamines. Il leur suffit simplement de veiller à couvrir leurs besoins.

IMG_8607.JPG

La jeune marque canadienne BEYOND YOURSELF propose un complexe multivitamine dont la composition m’a paru conforme à mes attentes, et la communication autour de ce produit respecte la règle citée plus haut. BEYOND YOURSELF nous dit : « Malgré qu’une alimentation saine demeure la meilleure source de vitamines, minéraux et nutriments essentiels, une multi-vitamine supporte une bonne santé et offre un apport nutritionnel optimal, spécialement pour ceux qui ont un mode de vie actif dont l’alimentation pourrait démontrer de petites lacunes. Si votre plan alimentaire limite certains groupes alimentaires ou ne vous offre une variété suffisante d’aliments, vous pourriez bénéficier grandement d’une multi-vitamine à consommation quotidienne. »

Du côté de la composition, MULTI ATHLETE contient un cocktail de vitamines et de minéraux bien formulé :

  • de la vitamine A (participant à la croissance des os, à la vision, et au fonctionnement de l’appareil reproducteur, entre autres).
  • un complexe de vitamines du groupe B (B1 ou thiamine, utilisée dans le cycle de Krebs pour la production d’ATP et nécessaire pour le fonctionnement des muscles et du système nerveux, de la vitamine B2 ou riboflavine, fondamentale pour le métabolisme et la récupération musculaire, B3 ou niacine, impliquée dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines en tant que précurseur du NAD+ (nicotinamide adénine dinucléotide), B5 ou acide pantothénique, précurseur de la coenzyme A, nécessaire à la synthèse et au métabolisme des protéines, des glucides et des lipides. MULTI ATHLETE contient également de la vitamine B6 ou pyroxidine, qui joue un double rôle métabolique à la fois sur la libération du glucose dans le sang et sur le métabolisme des protéines et qui est essentiel pour l’équilibre nerveux, de la vitamine B12 (cobalamine) impliquée dans la croissance et dans la β-oxydation, principale voie métabolique de dégradation des acides gras libérés lors de la lipolyse, de l’acide folique (vitamine B9) et de la biotine que l’on retrouve dans de nombreux complexes « brûle graisse » car elle a un effet positif sur la régulation de la glycémie et le métabolisme des lipides.
  • De la vitamine C ou acide ascorbique, en dose massive (900mg).
  • De la vitamine D, vitamine aux vertus fondamentales, en particulier chez le sportif avec un impact direct sur la performance, et dont la carence touche une part importante de la population occidentale.
  • De la vitamine E, puissant antioxydant.
  • De la vitamine K1, nécessaire à la bonne santé des os et à la coagulation (le K vient du mot allemand Koagulation).

MULTI ATHLETE comprend également des électrolytes (calcium et magnésium, mais point de potassium), du chrome (cofacteur de l’insuline régulateur de la glycémie), de l’iode (nécessaire entre autres choses à l’équilibre des hormones thyroïdiennes, pour le système nerveux et le métabolisme), du fer, du molybdène, du cuivre, du zinc et du sélénium.

IMG_8609.JPG

BEYOND YOURSELF nous fournit donc un complexe riche en vitamines et minéraux, bien formulé et contenant exactement ce que je m’attends à trouver dans ce type de produit. Du point de vue des dosages, on est pour la plupart de ces composés au-dessus (voire largement au-dessus) des recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) française telles qu’énoncées dans son avis de 2015¹, sans toutefois atteindre les limites de sécurité.

Mon ressenti :

Un complément multivitamine très complet, bien dosé (et même surdosé pour certaines vitamines si l’on prend comme référence les avis de certaines autorités de santé nationales, même si cela est sans risque pour la santé) encaspulé dans des capsules végétales (Vcaps® – capsules d’origine végétale), bénéficiant du standard de qualité GMP (Good Manufacturing Pratices, certification gérée par une association internationale privée dont les agences nationales procèdent à des inspections régulières sur les sites de production), dans un format correct (3 gélules par jour pour la dose recommandée par BEYOND YOURSELF, et 180 capsules par emballage).

J’ai personnellement été très satisfait de ce test, et MULTI ATHLETE pourrait tout à fait devenir mon complexe multivitamines de référence tant sa composition est conforme à mes attentes en la matière.

Conclusion :

MULTI ATHLETE de BEYOND YOURSELF est un produit de qualité, bien dosé et prenant en comptes les besoins réels des athlètes (la composition ne comprend pas des composés exotiques et inutiles présents uniquement pour faire du remplissage et faire grimper le prix), produit dans les règles de l’art (GMP) et de surcroît bon marché puisque une boîte contenant 180 capsules est disponible aux alentours de 25€, et qu’à raison de trois capsules par jour celle-ci vous durera deux mois. Il n’y a rien d’autre à ajouter, je recommande !

NOTE : 9/10

 

Valeurs nutritionnelles :

mutli athlete.jpg

MULTI ATHLETE est un complément alimentaire.

Retrouvez Alexandre DENYS, ambassadeur France de BEYOND YOURSELF sur Instagram et Facebook.

Article sponsorisé 

Publicités

Mon avis sur: AMRAP

IMG_7381

Marque : BEYOND YOURSELF

Par Alex, MuscleXperience team

Le choix d’une boisson intra-entraînement est une décision aussi fondamentale que difficile. Fondamentale parce que l’entraînement est un moment clé où notre organisme et en particulier nos muscles ont des besoins spécifiques dus aux pertes liées à l’exercice qui doivent être compensées par une supplémentation adaptée, et parce que c’est une fenêtre où notre métabolisme s’accélère. Pour rentabiliser au maximum cette hyperactivité métabolique et ne pas essuyer de baisse de régime, il faut irriguer vos veines avec le bon carburant.

Ce qui rend le choix difficile, c’est l’importance de l’offre : il est parfois difficile de choisir parmi la pléthore de produits sur le marché. Pourtant quand on y réfléchit bien, une boisson intra-entraînement ce n’est que quelques ingrédients basiques absolument nécessaires durant un exercice physique : de l’eau, des glucides, des électrolytes (des sels minéraux qui une fois dissous dans l’eau se dissocient en ions et circulent dans l’organisme en y assurant des fonctions aussi diverses que vitales). Parmi ces derniers (Sodium, potassium, calcium, magnésium), le sodium est le seul dont il ne faut jamais faire l’économie durant un exercice physique d’une durée moyenne à longue : si lors d’une activité de 2 à 3h l’on perd 2 à 3 litres d’eau, on perd également 6 à 7g de sel (Chlorure de sodium). Nous ne somme plus dans les années 70, et peu de pratiquants de musculation passent de nos jours 2 à 3 heures par jour à la salle. Il y a cependant un ingrédient primordial pour tout pratiquant soucieux de préserver et de faire croître sa masse musculaire et qui ne fait pas partie de ceux listés plus haut. Certes, il n’est pas vital, mais notre but quand nous poussons de la fonte, ce n’est pas simplement de terminer la séance : c’est de tirer le bénéfice maximum de cette séance de torture musculaire afin de revenir plus fort plus massif et plus sec le lendemain, et pour cela vous aurez besoin de BCAAs.

IMG_7383

J’ai abordé en détail la question des acides aminés ramifiés et des acides aminés essentiels dans mon article Acides aminés essentiels (EAA) ou acides aminés ramifiés (BCAA), lesquels choisir?
Les trois acides aminés ramifiés leucine, valine, isoleucine constituent, quand ils sont associés dans un complexe, l’un des suppléments dont un athlète recherchant la performance ne peux pas se passer : anti-cataboliques, anaboliques (en particulier grâce à la leucine), favorisant la fonte adipeuse (du fait de la valine qui inhibe la synthèse des acides gras et de l’isoleucine qui agit sur le métabolisme et l’adipogénèse via les récepteurs PPAR). La consommation de BCAA permet d’épargner le glycogène (glucide complexe polymère du glucose stocké pour servir de réserve d’énergie) musculaire et hépatique et améliore donc la performance. En outre, les acides aminés ramifiés sont les seuls que le muscle peut utiliser directement comme source d’énergie alternative au glycogène, ce qui les rend particulièrement intéressants en période de régime hypoglucidique.

C’est donc à point nommé qu’Alexandre DENYS, ambassadeur France de la jeune marque canadienne BEYOND YOURSELF, m’a envoyé le complexe de BCAA AMRAP (pour As Many Reps As Possible, autant de reps que possible) afin que je le teste. Actuellement phase en restriction calorique, j’ai sérieusement réduit ma consommation de glucides, et un complexe de BCAA bien formulé et SANS GLUCIDES est le supplément sans lequel je n’imagine pas aller m’entraîner. En quoi AMRAP se distingue-t-il de ses concurrents ?

Il s’agit d’une formule de BCAA réunissant leucine isoleucine valine dans un ratio 4:1:1 : la leucine, acide aminé clé de l’anabolisme qui déclenche la synthèse protéique via l’activation de l’enzyme kinase mTOR, est donc présente dans un dosage optimal. Intégrée à cette matrice d’acides aminés, on trouve de la L-carnitine, qui est toujours un plus dans une formule intra-entraînement en raison de son action sur le métabolisme des lipides (La carnitine et la fonte adipeuse : mythe commercial ou réalité scientifique ?). Ces acides aminés sont intégrés dans un « proprietary blend », ce qui signifie ce que dosages exacts ne sont pas indiqués sur l’étiquette du produit pour protéger la formule du fabricant. Quand cette formule traduit un vrai manque de transparence de la part d’une marque j’avoue que je suis réticent à acheter le produit, mais BEYOND YOURSELF précise qu’une dose de AMRAP (10g) contient 8,4g d’acides aminés, dont 1g de carnitine et 7,2g de BCAA, en indiquant le ratio de ceux-ci (ratio 4:1:1) : au final, toutes les informations importantes sont fournies. La formule inclut également du magnésium, qui après le potassium est l’électrolyte le plus abondant dans l’organisme, impliqué dans de nombreux processus métaboliques et de nombreuses réactions enzymatiques, et qui a donc toute sa place dans un supplément soutenant le métabolisme.

What else ? Les plus de ce produit particulièrement bien adapté en période de régime hypoglucidique sont d’abord l’absence totale de glucides (0 calories!), ensuite le fait que les acides aminés soient d’origine végétale (produit vegan et sans gluten). Il n’est pas indiqué si lesdits BCAA sont issus de végétaux OGM ou pas, ce qui aurait été un plus pour le consommateur. On peut néanmoins dire que globalement ce produit a été élaboré avec soin – selon des standards GMP – et surtout dans le respect des besoins réels du sportif. On ne trouve pas d’ingrédient « cosmétique », d’ajouts inutiles présents uniquement pour faire vendre (et vendre plus cher), mais seulement ce dont un pratiquant à besoin. En phase de régime, ou lors d’une séance de cardio, le produit est prêt à être utilisé. En phase de maintien ou de « bulk » (masse), on peut y ajouter des glucides en poudres, maltodextrine, dextrose, Vitargo®, selon vos préférences.

IMG_7386

Mon ressenti :

En période de restriction glucidique, certains entraînements sont vraiment difficiles, et ce qui est habituellement notre moment préféré de la journée peut devenir un vrai calvaire. C’est lors de ce type d’entraînement que notre mental est le plus mis à l’épreuve, et que l’on peut vraiment tester ses limites. C’est aussi lors de ce type d’entraînements que l’on est content d’avoir dans son shaker le bon « intra-workout ». Pour moi, AMRAP a fait le job, et a tenu ses promesses en me permettant de faire autant de répétitions que je pouvais l’espérer en période de régime. Le parfum orange- ananas est vraiment réussi, ce qui ne gâche rien !

Conclusion :

AMRAP est une formule intra-entraînement simple et intelligemment pensée qui répond particulièrement bien aux besoins de l’athlète en phase de restriction calorique : un apport massif de BCAA dans un ratio faisant la part belle à la leucine, acide aminé clé de l’anabolisme, et incluant une dose significative de carnitine pour supporter le métabolisme, le tout avec 0 calories. MuscleXperience approved !

Note : 8,5/10

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

uploadC

AMRAP est un complément alimentaire.

Retrouvez également Alexandre DENYS, ambassadeur France de BEYOND YOURSELF sur Instagram.

Article sponsorisé