Mon avis sur : ZERO CALORIE SYRUP

IMG_7670

Marque : BULKPOWDERS™

Par Alex, MuscleXperience team

Il y a longtemps que j’ai compris l’intérêt que pouvaient avoir les produits « Zéro calories » dans une diète. Certes ce n’est pas un intérêt nutritionnel, car qui dit zéro calories dit aussi zéro protéines (4 calories par gramme de protéines) , zéro glucides (4 calories par gramme de glucides) et zéro lipides (9 calorie par gramme de lipides!), et donc logiquement pas ou excessivement peu de nutriments intéressants.

Non, l’intérêt de ces produits réside dans le fait qu’ils peuvent constituer une soupape en cas de régime sévère, pour s’accorder un petit plaisir sans pour autant remettre en question votre plan alimentaire: c’est donc avant tout un intérêt psychologique, et nous savons tous combien le mental est important en période de régime hardcore. Certains compensent leurs envies de sucre avec des sodas sans sucre, ce qui n’est clairement pas un choix sain quand il devient régulier voir quotidien. Quant à moi, je commandais il y a quelques années des produits zéro calories WALDEN FARM, mais ceux-ci étant importés des États-Unis, ils coûtaient beaucoup plus cher ici que là-bas. Cela étant dit, leur ketchup au goût si « particulier » (faut l’avouer il est pas terrible) et leurs sirops d’érable et saveur fraise (mon préféré) m’ont beaucoup aidé dans les phases les plus difficiles de mes régimes.

J’ai donc été particulièrement ravi quand de grands marques européennes comme BULKPOWDERS™ à leur tour lancé leur gamme de sirops sans calories. Je me suis empressé d’acheter une bouteille de ZERO CALORIE SYRUP afin de le tester.

Le ZERO CALORIE SYRUP  de BULKPOWDERS™ , comme les produits concurrents de ce type, a au cœur de sa recette l’ingrédient quasi magique qui permet le tour de force que constitue un sirop/gel au goût sucré sans calories: la gomme xanthane. Il s’agit d’un polyoside (regroupant plusieurs oses, monomère des glucides) obtenu par la fermentation de glucides (amidon de maïs ou de pomme de terre) par l’action d’une bactérie (Xanthomonas campestris). La gomme xanthane est très utilisée dans l’industrie agroalimentaire comme épaississant ou gélifiant, on la retrouve sur les étiquettes sous la dénomination E415.

La composition comprend également un autre épaississant (carboxyméthylcellulose de sodium), un colorant, un édulcorant (du sucralose, donc pas d’aspartame) des arômes naturels et des conservateurs. En bref, rien d’exceptionnel, aucun produit que vous nous pourriez trouver dans une sauce en pot de la grande distribution ou dans une préparation alimentaire industrielle. Alors certes quelque part c’est un produit « vide », mais en fait c’est le but: délivrer une consistance et une saveur… sans aucune calorie !

Mon ressenti :

ZERO CALORIE SYRUP est tout à fait conforme à ce que l’on peu en attendre. Il permet d’améliorer un peu l’ordinaire en donnant une saveur différente à nos grands classiques (l’éternel fromage blanc 0%…), et de rompre ainsi la monotonie. Je l’ai utilisée également sur des salades de fruit ou sur des préparations destinées aux athlètes comme le pudding protéiné (Mon avis sur : PROTEIN PUDDING). La texture est évidemment légèrement différente d’un sirop classique plein de sucre (plus gélifiée), mais le goût est au rendez-vous, et le produit est formulé de telle manière qu’une simple dose (une pression sur la bouteille) suffit pour agrémenter efficacement 100 ou 200g de fromage blanc allégé.

IMG_7669

Conclusion :

ZERO CALORIE SYRUP ne va certes pas révolutionner l’univers de la nutrition sportive, mais il a malgré tout son utilité : il permet d’améliorer l’ordinaire de l’athlète au régime avec un sirop saveur vanille, caramel ou sirop d’érable ne contenant aucune calorie. C’est particulièrement pratique, car à part les édulcorants en poudre peu de produits (et les sirops sans calories de marques concurrentes) offrent cette spécificité: même le sirop d’agave, qui offre une alternative saine aux sirops sucrés, contient beaucoup de calories issues des glucides (75%, à IG bas certes mais des glucides quand même) ce qui en fait un aliment prohibé en période de régime hypoglucidique. ZERO CALORIE SYRUP est donc plutôt une réussite, disponible à un prix raisonnable (5,49€ la bouteille hors promotion). Mon seul regret est que BULKPOWDERS™ n’ai pas décliné son  ZERO CALORIE SYRUP dans d’autres arômes, comme fruits rouges ou fraise. Le staff BULKPOWDERS™, si vous me lisez, vous savez quoi faire !

NOTE : 7,5/10

Ingrédients : Eau, épaississants (carboxyméthylcellulose de sodium, gomme xanthane), arôme naturel, sel, acide (acide lactique), colorant (caramel E150d), édulcorant (Sucralose), conservateurs (sorbate de potassium, benzoate de sodium).

Informations nutritionnelles : 

 

 

Par 100 g :

Par portion de 5 g :

Énergie (kJ/Kcal)

18 / 4

1 / 0

Graisses

0 g

0 g

dont graisses saturées

0 g

0 g

Glucides

0 g

0 g

dont sucres

0 g

0 g

Fibres

1,1 g

0 g

Protéines

0 g

0 g

Sel

0,55 g

0,03 g

Convient pourVégétariens, végétaliens, régimes sans lactose, sans produits laitiers, sans soja, sans OGM, sans Gluten.

 

Publicités

Mon avis sur : PROTEIN PUDDING

IMG_7668

Marque : PEAK INTERNATIONAL

Par Alex, MuscleXperience team

Pouvoir manger un dessert délicieux mais sain à la fois, riche en protéines, en vitamines et minéraux, pauvres en glucides et en lipides, le tout prêt en quelques secondes, ne serai-ce pas merveilleux ? Dans le mode de vie propre aux pratiquants de musculation soucieux de leur rapport masse maigre/ masse grasse, il y a assez peu de place pour les desserts décadents délicieux mais plein de sucre. Qu’ils soient artisanaux ou industriels, la plupart des desserts classiques sont des bombes caloriques sinon à proscrire du moins à éviter autant que possible, de surcroît si l’on veut perdre du tissu adipeux. Certes un Paris-Brest ou une glace tous les 6 mois ne vont pas vous tuer, mais la consommation de ce genre de « petits plaisirs » doit pour nous rester anecdotique.

Certes il existe des centaines de recettes de desserts allégés, protéinés et tout aussi savoureux que leurs versions sucrées. Mais cuisiner prend du temps, et après une journée de travail et 1h30/2h passées à la salle, on a pas forcément le temps ni la motivation pour se cuisiner des petits muffins au fromage blanc ou du gâteau au thé vert sans sucre et sans gluten (mon favori).

PROTEIN PUDDING de PEAK INTERNATIONAL a été conçu pour répondre à cette problématique :

« Le PROTEIN PUDDING de Peak International combine la fonctionnalité avec un maximum de goût pour un dessert parfait pour tous les athlètes soucieux de leur ligne […]. Grâce à sa préparation extrêmement simple et rapide, avec juste un peu d’eau et un simple Shaker , il est possible en quelques secondes, à tout moment et en tout lieu de déguster cet ultra-délicieux pouding de protéines. »

Pas besoin de vous dire que quand j’ai lu cela, alors que je suivais un régime extrêmement bas en glucides, je me suis mis à nourrir les fantasmes les plus fous. J’ai donc décidé de tester ce PROTEIN PUDDING!

IMG_7663

Mon ressenti :

J »étais tellement impatient de l’essayer (le poulet, le blanc d’œuf et les brocolis commençaient à jouer sur mon système nerveux…) que j’ai lu trop rapidement le mode d’emploi et j’ai mis deux dosettes de PROTEIN PUDDING dans 250ml d’eau, le tout au blender. Résultat : un échec complet, un shaker de protéines en moins onctueux avec des grumeaux. Je mixe à nouveau jusau’à obtenir un shake de protéines classique et je mets au frigo pour plus tard (je l’ai pris au moment du coucher, la composition étant parfaite pour ce créneau). Ne restant jamais sur un échec, et déterminé à manger mon dessert protéiné ce soir là, j’essaie autrement : j’ai mis deux dosettes dans un bol, et j’ai intégré l’eau au fur et à mesure tout en mélangeant. Avec ce procédé et en ajoutant environ 150ml d’eau (un peu moins d’un demi petit verre) et en mélangeant quelques minutes avec une cuillère on obtient une texture onctueuse qui fait penser à une crème dessert classique. Plus vous ajoutez d’eau et plus longtemps vous mélangez plus le résultat final sera onctueux.

Au niveau de la saveur,PROTEIN PUDDING « passe bien », et permet de manger un dessert ou un encas hyperprotéiné (80% de protéine) qui à bon goût et qui contrairement à un shake de protéines « cale » bien, c’est à dire qui a un vrai effet sur la satiété. J’ai opté pour le parfum « vanille Dream » (rêve de vanille) qui est réussi, et il me tarde de goûter le « chocolate deluxe ». Je suppose qu’un accroc au sucre vous dira toujours que c’est moins bon qu’une Danette. Tout dépend de ce que l’on entend par « Bon » : dans PROTEIN PUDDING nous avons moins de 2g de glucides totaux par portion, le goût sucré étant assuré par du sucralose et de l’acésulfame-K (donc pas d’aspartame). Et aucune crème dessert industrielle n’offre 80% de protéines! Moins bon non, moins sucré et plus protéiné oui. En outre, puisqu’il est composé d’un mélange de protéines comprenant whey, caséine et protéine d’œuf, sa composition rend  PROTEIN PUDDING idéal pour une collation à prendre juste avant d’aller dormir.

IMG_7665

Conclusion :

J’ai trouvé une vrai place à PROTEIN PUDDING dans ma diète. Ce produit permet d’apporter un complément de protéines de qualité, à l’aminogramme excellent à la fin d’un repas ou en lieu et place d’une collation hypoglucidique ou d’un shake. L’inconvénient des shakes de protéines, en particulier quand on est en phase de régime ou de « sèche », c’est qu’ils ne rassasient pas. Ce n’est pas le cas de PROTEIN PUDDING, et même la dose standard de 30g tient bien au corps et dissipe la faim. Depuis que j’ai réintégré les glucides dans mon alimentation, j’enrichis mes bols de PROTEIN PUDDING de fraises ou de beurre de cacahuètes. On peut aussi saupoudrer la préparation de cacao en poudre non sucré, pour un effet tiramisu, ou encore la napper d’un sirop aromatisé allégé (comme le SIROP ZERO CALORIES de BULKPOWDERS™). Aussi savoureux qu’une crème dessert classique mais ne comptant que 1,8g de glucides et 0,6g de lipides par portion,  et incluant environ 5g de glutamine, plus de 2g de leucine et des vitamines (E, C, groupe B), tout ça pour un prix correct (environ 25€ les 750, soit 25 portions de 30g). Je valide!

NOTE : 8/10

IMG_7666

Ingrédients :

Goût vanille Dream: mélange de protéines à 97% (caséinate de calcium,protéines du lait, protéines de lactosérum, protéines d’oeuf), arôme, acide citrique,chlorure de sodium,mélange de vitamines (acid ascorbique,  nicotinamide,  acétate deDL-α-tocophéryle, lcalcium D-pantothénate, mononitrate de thiamine, riboflavine, chlorhydrate de pyridoxine, Pteroylmonoglutaminsäure , D-biotine, cyanocobalamine), épaississant: gomme de xanthane, édulcorants: sucralose et l’acésulfame-K, émulsifiant: lécithine de soja (garantie sans OGM), agent de démoulage:sels de calcium d’acide ortho-phosphorique.

Arôme de chocolat de luxe: Mélange de protéines 88% (caséinate de calcium, protéines du lait, protéines de lactosérum, de protéines d’œuf), cacao en poudre réduit à 8%, larôme, lacide citrique , chlorure de sodium, lmélange de vitamines (acide L-ascorbique, lnicotinamide, lacétate de DL-α-tocophéryle, lcalcium D-pantothénate , mononitrate de thiamine, riboflavine, chlorhydrate de pyridoxine, Pteroylmonoglutaminsäure, lD-biotine, cyanocobalamine), épaississant: gomme xanthane, édulcorant: sucralose et d’ acésulfame-K, émulsifiant: lécithine de soja (garantie sans OGM), agent de démoulage: sels de calcium de l’acide ortho-phosphorique.

Informations nutritionnelles :

Analyse nutritionnelle Chocolate Deluxe

/ 100 g RI * / Portion **

RI *

énergie

1527 kJ 18% 458 kJ 5%
351 kcal 18% 105 kcal

5%

graisse

2,70 g 4% 0,80 g

1%

dont saturée 1,80 g 9% 0.50g 3%

hydrates de carbone

6,90 g 3% 02:10 g

1%

dont sucres

05:10 g 6% 1.50g 2%

protéines ***

75 g 150% 23 g

46%

sel

1,20 g 20% 00:40 g

7%

 

Analyse nutritionnelle Vanilla Dream

/ 100 g RI * / Portion **

RI *

énergie

1541 kJ

18% 462 kJ

6%

361 kcal

18% 108 kcal

5%

graisse

1,90 g

3% 0,60 g

1%

dont saturée

01:40 g

7% 00:40 g

2%

hydrates de carbone

6:10 g

2% 1,80 g

1%

dont sucres

05:30 g

6% 1,60 g

2%

protéines ***

80 g

160% 24 g

48%

sel

g une heure et demie

22% 00:40 g

7%

* Montant de référence pour un adulte moyen (8400 kJ / 2000 kcal) 
** portion = 30 g de poudre + 250 ml d’eau 
*** Déterminée conformément à la méthode d’analyse des protéines Kjeldahl N * 6,25

ingrédients

/ 100 g NRV * / Portion **

NRV *

vitamine E

10:00 mg 83% 03:00 mg 25%
vitamine C

67 mg

84% 20 mg

25%

thiamine

0.90 mg

82% 00:28 mg

25%

riboflavine

01:20 mg

86% 00:35 mg

25%

niacine

13 mg

81% 04:00 mg

25%

vitamine B6

01:20 mg

86% 00:35 mg

25%

folate

167 ug

84% 50 pg

25%

vitamine B12

02:10 ug

84% 0,63 ug

25%

biotine

42 ug

84% 13 ug

26%

acide pantothénique

05:00 mg 83% 1h50 mg

25%

* Les valeurs de référence des éléments nutritifs

le profil d’acides aminés

/ 100 g de protéines

alanine

03:20 g

arginine

03:50 g

Asparagine – acide aspartique

07:40 g

cystéine

0,90 g

Glutamine – acide glutamique

19 g

glycine

1,90 g

histidine

2,60 g

isoleucine *

05:10 g

leucine *

09:40 g

lysine *

7,80 g

méthionine *

2,60 g

phénylalanine *

4,60 g

proline

09:20 g

Serin

05:30 g

thréonine *

04:20 g

tryptophane *

1,60 g

tyrosine

05:00 g

valine *

06:00 g

BCAA

21 g

EAA

41 g

* acides aminés essentiels
Les chiffres sont des moyennes et sont soumis à des fluctuations naturelles inhérents aux produits.

 

Mon avis sur:  DIET MEAL REPLACEMENT

 

IMG_7387

Marque : THE PROTEIN WORKS™

Par Alex, MuscleXperience team

En période de régime ou de « sèche », il est parfois difficile de trouver un produit ne contenant que très peu de calories issues des glucides et des lipides, au goût agréable et qui vous « cale » suffisamment pour ne pas souffrir de la faim dix minutes plus tard. Pour ma part (et comme beaucoup de pratiquants), lors des dernières semaines de régime l’essentiel de mon alimentation provient du poisson blanc, de viandes blanches, rouges, de blanc d’œuf, le tout accompagné de légumes. Je consomme énormément de blanc d’œuf, en particulier au réveil, et j’avoue que parfois cela devient lassant. C’est dans ce contexte que j’ai décidé de tester DIET MEAL REPLACEMENT de THE PROTEIN WORKS™.

Une formule de substitut de repas protéiné en poudre, j’avoue que mes attentes n’étaient pas immenses. J’ai pris comme beaucoup d’entre vous des milliers de shakes dans ma vie, et mis à part les bon gros shakes de gainer bourrés de glucides, un shake ne contenant que des protéines ne rassasie pas. J’étais cependant tellement las du blanc d’œuf que je n’ai pu résister à la perspective d’un shake hypocalorique, hyper-protéiné et « riche en nutriments et spécialement conçu pour faciliter la perte de graisse », soit exactement ce que je cherchais à ce moment précis.

Du côté de la composition, nous avons les essentiels, et les alliés utiles.

Du côté des essentiels, THE PROTEIN WORKS™ a inclus dans sa formule un mélange de protéines de lait de haute qualité, mêlant du concentré de whey non dénaturé, du concentré de protéines de lait (donc de la whey – lactosérum – et de la caséine à digestion plus lente) et du Prolibra®, un complexe minéral issu du lait riche en protéines qui présente l’avantage de réduire la réponse glycémique post-prandiale : autrement dit, la prise de Prolibra® va réduire l’élévation du taux de sucre sanguin induite par une prise alimentaire, ce qui réduit significativement les risques de mises en réserves sous forme de tissu adipeux.

Pour les alliés utiles en période de régime strict, THE PROTEIN WORKS™ inclut également dans son DIET MEAL REPLACEMENT les grands classiques de la fonte adipeuse: du Clarinol®, une formule brevetée de CLA provenant d’huile de carthame, qui contribue à réduire le stockage de triglycérides dans les adipocytes et à réduire la taille de celles-ci, de la carnitine (La carnitine et la fonte adipeuse : mythe commercial ou réalité scientifique ?), du thé vert japonnais matcha, qui est l’un des meilleurs choix possibles en matière de thé vert, et du glucomannane ou konjac, fibre hydrosoluble qui présente la particularité de gonfler de manière importante au contact de l’eau : une fois dissoute, le volume du glucomannane est multiplié par 17 et une faible quantité suffit à réguler la transit, faire baisser la glycémie et les lipides sanguins. En outre, du fait de cette propriété, elle permet de ressentir une sensation de satiété sans pour autant consommer d’ingrédients caloriques, ce qui est idéal en période de régime. DIET MEAL REPLACEMENT contient également de l’inuline, un autre type de fibre qui renforce la sensation de satiété et le fonctionnement du système digestif, des triglycérides à chaîne moyenne (TCM), des lipides bénéfiques pour la santé, notamment cardiovasculaire, et qui améliorent la sensibilité à l’insuline, ainsi qu’un cocktail de vitamines.

IMG_7402

Mon ressenti :

Je l’ai dit mes attentes n’étaient pas irréalistes, et j’ai été très agréablement surpris par ce produit, tout d’abord parce qu’il a tenu ses promesses concernant la satiété et la saveurs. Avec la dose recommandée pour les hommes (60g soit deux dosettes), j’ai pu tenir du réveil à la première collation de la journée, 2h30 plus tard, sans fringale. Quant à l’arôme « fraises à la crème » que j’ai goûté, il est particulièrement réussi, si bien que le moment du shake en est devenu un moment de gourmandise en lieu et place d’une corvée durant la semaine qu’a durée mon test. Oui je sais j’ai fauté, j’ai pris du plaisir en période de sèche… Mais j’ai malgré tout perdu du tissu adipeux !

Conclusion :

DIET MEAL REPLACEMENT est une très bonne surprise. Un shake savoureux, qui apporte les nutriments nécessaires au maintien de la masse musculaire et de l’énergie en période de régime strict. Il remplace avantageusement un shake de protéines de lait, et présente l’avantage de « remplir l’estomac » et de contribuer à la fonte adipeuse grâce aux ingrédients qui ont été ajoutés à la formule : du CLA, du thé vert et de la carnitine, les grands classiques. Rien de tapageur, rien d’inutile, que des valeurs sûres. Le taux de glucides reste bas pour ce type de préparation, et même s’il reste plus élevé que dans mon traditionnel blanc d’œuf matinal, il n’est pas extravagant et n’est pas supérieur à celui que j’ai constaté dans les produits équivalents proposés par des marques concurrentes. Bref, DIET MEAL REPLACEMENT m’a permis de continuer à perdre du gras tout en maintenant un taux de masse maigre rigoureusement identique, et en prenant du plaisir. Je valide !

Note : 8/10

 

Ingrédients Concentré de Whey Non Dénaturé (Lait), Concentré de Protéines de Lait, Poudre de Lait Écremé, Inuline, Arômes Naturels, Colorants Naturels – Curcumine, Triglycérides à Chaine Moyenne, Prolibra® – (Isolat de Whey Protéine Partiellement Hydrolisé) (Lait), Konjac Glucomannane, Clarinol® CLA Microencapsulée, N acetyl L-carnitine, Thé Vert Matcha, Édulcorant(Sucralose®), Mélange de Vitamines (Acide Ascorbique, Vitamine E Acétate, Nicotinamide, Vitamine A Acétate, Calcium D Pantothenate, Maltodextrine, D-Biotine, Vitamine B12, Acide Folique, Vitamine D3, Pyridoxine Hydrochloride, Mononitrate de Thiamine , Riboflavine); Emulsifiant (Lécithine de Soja)

Allergènes : Lait, Soja

IMG_7495

Composition Nutritionnelle – par portion

Valeurs basées sur :

Serving: per 100g | per 60g (Men) | per 30g (Women)

Énergie (kJ)

1630 | 978 | 489

Valeur énergétique (kcal)

389 | 233 | 117

Matières grasses (g)

7.8 | 4.7 | 2.35

Matières grasses dont graisses saturées (g)

3.3 | 2.0 | 1.0

Glucides (g)

13.2 | 7.9 | 3.9

Glucides dont sucres (g)

10.6 | 6.4 | 3.2

Fibres (g)

5.9 | 3.6 | 1.8

Protéines (g)

63.5 | 38.1 | 19.0


Dosage recommandé :

  • Pour les hommes: Ajouter 2 cuillerées (60g) à 300-350ml d’eau ou de lait dans votre shaker, bien mélanger et consommer.
  • Pour les femmes: Ajouter 1 cuillère (30g) à 150-175ml d’eau ou de lait dans votre shaker, bien mélanger et consommer.

DIET MEAL REPLACEMENT est un complément alimentaire.

Article sponsorisé

Mon avis sur : High Protein Snack Bars

 

IMG_7068

Marque : BULKPOWDERS™

Par Alex, MuscleXperience team

Quand on achète une barre protéinée, que ce soit pour remplacer une collation ou un shaker, il faut souvent faire un compromis difficile entre le prix et la qualité. Les barres vendues comme qualitatives et saines sont le plus souvent vendues à un prix exagérément élevé, alors que leurs concurrentes plus « cheap » dont le marketing peut s’orienter soit vers la performance (comprenez : bourrées de glucides de piètre qualité) soit vers le goût, avec des saveurs et une texture proches de ceux d’une barre chocolatée traditionnelle type SNICKERS® ou TWIX®, parsemées pour se donner bonne conscience de quelques pépites de concentré de whey protein voire de protéine de soja (comprenez : trop peu de protéines – de qualité souvent discutable – et bourrées de sucre et de graisses saturés), sont exactement le contraire d’un produit élaboré pour des sportifs soucieux de leurs performances et de leur santé.

Est-il si difficile d’élaborer un produit à la composition correcte et de le vendre à un prix abordable ? Disons le honnêtement mettre 30g de sucre dans une barre protéinée, vous conseiller de la « déguster » en milieu de matinée ou d’après-midi au bureau et vouloir vous faire gober que c’est un encas sain,  c’est se moquer de vous, un peu comme si l’on vous disait qu’en mangeant MacDo trois fois par semaine à condition de prendre des « pommes à croquer » après votre BigMac et vos frites vous pourriez devenir mannequin fitness. Ça n’arrivera pas.

Cherchant donc une barre protéinée qualitative à un prix abordable, j’ai sélectionné les High Protein Snack Bars de BULKPOWDERS™ pour vérifier si elles étaient conformes à mes critères de recherche :

1) Taux de protéines

2) a) – taux de glucides  2) b) – taux de glucides dont sucres

3) Présence de graisses hydrogénées (trans)

4) Goût et texture

IMG_7075

1) Le taux de protéines : entre 26 et 27g de protéines pour une barre de 85g, ce qui nous donne

31,8% de protéines. C’est un bon ratio. Il s’agit d’un mélange d’isolat de protéine de lait et de  concentré de protéine de lactosérum, dont l’assimilation sera rapide ce qui en fait un encas adapté à l’après-séance.

2) a – Les glucides : entre 22g (chocolat praliné) et 25g (orange chocolat) selon les parfums pour une barre de 85g, c’est tout à fait correct, sauf évidemment si vous suivez un régime hypoglucidique.

2) b – Entre 1,7g et 3,9g de sucre selon le parfum (c’est toujours le chocolat praliné qui offre le meilleur ratio), c’est peu voire très peu, on est vraiment dans la fourchette basse pour ce type de produit.

3) Les High Protein Snack Bars de BULKPOWDERS™ contiennent de l’huile de palme et de l’huile de palmiste (donc extraite des noyaux des fruits des palmiers à huile), non hydrogénée. L’huile de palme, rappelons le, n’est pas nocive en elle-même : elle contient surtout des acides gras saturés, principalement de l’acide palmitique mais également de l’acide stéarique et de l’acide laurique  (présent dans l’huile de noix de coco) et myristique, des acides gras monoinsaturés, surtout de l’acide oléique, majoritaire dans dans l’huile d’olive, des acides gras polyinsaturés et de la vitamine A et E. C’est son raffinement par l’industrie agroalimentaire et en particulier sa transformation en margarine solide effectuée par une hydrogénation partielle des acides gras saturés qui en fait un produit néfaste pour la santé. BULKPOWDERS™ nous assure que les  High Protein Snack Bars ne contiennent pas de ces graisses hydrogénées ou acides gras « trans » aux effets délétères. Restent les préoccupations environnementales : la culture du palmier à huile est l’une des causes majeures de déforestation et de disparition des forêts tropicales en Asie et en Afrique.

4) Le goût et la texture : je n’ai pas goûté le parfum chocolat orange, car ce sont les barres qui contiennent le plus de sucre sur les trois parfums existants. En revanche je peux dire que les High Protein Snack Bars parfum « chocolat praliné » sont délicieuses, et ont vraiment un goût de praliné ! Quant au parfum  « fraises à la crème »… Une barre qui a vraiment goût de fraise car elle intègre de vrais morceaux de fraises (lyophilisées, certes) dans sa composition (ce qui avouons-le est plutôt rare dans le monde merveilleux des arômes de synthèse), dans un enrobage saveur chocolat blanc : je résiste vraiment pour n’en manger qu’une à la fois. La texture est légèrement fondante, ni sèche ni gélatineuse, on n’a pas l’impression de manger du caoutchouc aromatisé comme c’est parfois le cas avec d’autres barres protéinées.

Les plus de ce produit sont un taux de fibre important (15 ou 16g selon le parfum), fibres dont j’ai expliqué le rôle important sur la santé dans Mon avis sur : QUEST BAR, et l’ajout d’un probiotique, le LactoSpore® (Bacillus coagulans) dont l’effet est bénéfique sur la flore intestinale et donc sur la digestion et les défenses immunitaires.

Conclusion :

Les High Protein Snack Bars répondent à mon cahier des charges. Un encas adapté pour un dépannage, par exemple dans les transports en commun ou au travail, avec une quantité appréciable de protéines de qualité, une composition plutôt saine, un ratio protéines/glucides correct et un taux de sucre bas. Nous avons remarqué que les High Protein Snack Bars contiennent de l’huile de palme, mais BULKPOWDERS™ nous précise que celle-ci n’est pas hydrogénée. Précisons également que concernant les parfums « chocolat praliné » et « fraises à la crème » ce produit contient du gluten.

Quant au prix, la boîtes de 12 barres coûte dans les 26€  hors promotions (en sachant que la marque propose toutes les semaines des remises importantes), ce qui en fait un produit de bonne facture à un prix très raisonnable et lui vaut un classement dans la catégories des « bonnes affaires ».

NOTE: 8/10

 

Ingrédients : 

Fraises à la crème – par barre de 85 g

Mélange de protéines (isolat de protéine de lait, concentré de protéine de lactosérum (lait)), enrobage goût chocolat blanc (15 %) (édulcorants : isomalt, sucralose ; huile de palme et huile de palmiste non hydrogénées, poudre de lactosérum (lait), farine de blé (gluten), émulsifiant : lécithine de soja; arôme), humectant (glycérine), gélifiant (polydextrose), fructo-oligosacharide, eau, édulcorants (maltitol, sucralose), arôme naturel, morceaux de fraises lyophilisés, LactoSpore® (Bacillus coagulans).

Chocolat praliné – par barre de 85 g

Mélange de protéines (isolat de protéine de lait, concentré de protéine de lactosérum (lait)), enrobage goût chocolat au lait (15 %) (édulcorants : isomalt, sucralose ; huile de palme et huile de palmiste non hydrogénées, poudre de cacao à teneur réduite en matière grasse, farine de blé (gluten), émulsifiant : lécithine de soja E476 ; arôme), humectant (glycérine), gélifiant (polydextrose), fructo-oligosacharide, eau, morceaux de noisettes grillées (fruits à coque), édulcorants (maltitol, sucralose), poudre de cacao à teneur réduite en matière grasse, arôme, LactoSpore® (Bacillus coagulans).

Chocolat orange – par barre de 85 g

Mélange de protéines (isolat de protéine de lait, concentré de protéine de lactosérum (lait)), enrobage goût chocolat noir (15 %) (édulcorants : isomalt, sucralose ; huile de palme et huile de palmiste non hydrogénées, poudre de lactosérum (lait), poudre de cacao à teneur réduite en matière grasse, émulsifiant : lécithine de soja E476 ; arôme), humectant (glycérine), gélifiant (polydextrose), fructo-oligosacharide, eau, morceaux d’oranges, édulcorants (maltitol, sucralose),  LactoSpore® (Bacillus coagulans).

Informations nutritionnelles :

Fraises à la crème

Par barre de 85 g : Énergie kJ/Kcal 1 101/263, graisses 6,1 g (dont graisses saturées) 4,3 g, glucides 24 g (dont sucres) 3,5 g, fibres 15 g, protéines 27 g, sel 0,17 g.

Par 100 g : Énergie kJ/Kcal 1 295/310, graisses 7,2 g (dont graisses saturées) 5,1 g, glucides 28 g (dont sucres) 4,1 g, fibres 18 g, protéines 32 g, sel 0,2 g.

Chocolat praliné

Par barre de 85 g : Énergie kJ/Kcal 1 165/278, graisses 9 g (dont graisses saturées) 4,5 g, glucides 22 g (dont sucres) 1,7 g, fibres 16 g, protéines 26 g, sel 0,11 g.

Par 100 g : Énergie kJ/Kcal 1 370/328, graisses 11 g (dont graisses saturées) 5,3 g, glucides 26 g (dont sucres) 2 g, fibres 19 g, protéines 30 g, sel 0,13 g.

Chocolat orange

Par barre de 85 g : Énergie kJ/Kcal 1 095/328, graisses 6,4 g (dont graisses saturées) 4,5 g, glucides 25 g (dont sucres) 3,9 g, fibres 15 g, protéines 27 g, sel 0,13 g.

Par 100 g : Énergie kJ/Kcal 1 288/308, graisses 7.6 g (dont graisses saturées) 5,4 g, glucides 29 g (dont sucres) 4,6g, fibres 17 g, protéines 31g, sel 0,15g.

Allergènes : Lait, fruits à coque (goût chocolat praliné seulement), soja (provenant de la lécithine de soja).

Convient aux végétariens.

Mon avis sur: PROTEIN BAR 50

IMG_6757

Marque : PEAK NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Je l’ai déjà écrit, le grand avantage des barres protéinées est de constituer un encas pratique, qui ne demande pas de temps de préparation, qui est facilement transportable, et qui se conserve à température ambiante, tout en ayant des caractéristiques nutritionnelles (à peu près) correctes.

Lire la suite

Mon avis sur: QUEST BAR

IMG_6565

Marque: QUEST NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Les Quest Bars … Elles ont fait pas mal parler d’elles lors de leur sortie en raison de l’engouement qu’elles ont suscité outre-Atlantique. Une fois disponible en Europe puis en France (toujours les derniers servis), elles ont reçu un avis plutôt favorable de la part des consommateurs, mais plutôt mitigé sur la petite blogosphère #fitness #sport #santé. De l’avis de certain(e)s, ces barres ne seraient pas un aliment vraiment « santé ».

Lire la suite

Mon avis sur: YIPPIE !

IMG_6559

Marque : WEIDER

Par Alex, MuscleXperience team

Les barres protéinées, quand on n’a pas de shaker prêt sous la main, ou qu’on n’a pas eu le temps (ou le courage) de préparer sa boite de thon/riz/brocolis, c’est bien pratique. Cependant, malgré un emballage alléchant avec une belle photo appétissante, c’est souvent la déception qui se trouve à l’intérieur, du fait de la texture. Incorporer 25 ou 30g de protéines dans une barre qui aurait un goût de friandise ne doit pas être évident pour les fabricants… D’où ma surprise quand j’ai goûté les barres YIPPIE! de WEIDER!

Lire la suite