Mon avis sur : TESTED GH BOOSTER

TESTED 1

Marque : TESTED NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Dans la catégorie des optimisateurs hormonaux naturels, aux côtés des fameux « boosters de testostérone », on trouve aujourd’hui une pléthore de suppléments censés agir comme des sécrétagogues naturels de l’homone de croissance.

L’hormone de croissance (Growth hormone en anglais, soit GH en abrégé, ou HGH, human growth hormone), est une hormone polypeptidique (donc composée de plusieurs peptides, molécules comprenant au moins deux résidus d’acides aminés reliés par la liaison peptidique) de 191 acides aminés, secrétée la partie antérieure de l’hypophyse et plus particulièrement par les cellules somatropes, d’où les appellations de somatotropine ou de somatropine qui sont également données à l’hormone de croissance. Il s’agit donc d’une hormone produite naturellement par l’organisme, principalement durant l’enfance et l’adolescence. Cette sécrétion entame un inexorable déclin peu après le cap de la vingtaine, et dégringole à partir de trente ans. A quarante ans, elle n’est plus que la moitié de ce qu’elle était dix ans plus tôt. A soixante ans, elle devient négligeable.

L’hormone de croissance est sécrétée par l’hypophyse par pics (pulses en anglais) qui surviennent principalement la nuit lors des phases de sommeil profond, mais également après l’exercice physique, ou à l’occasion d’une hypoglycémie. C’est donc à ces moments clés (on oublie l’hypoglycémie, même si le fait de consommer un « booster » de GH le ventre vide fait sens) que l’on pourrait opter pour une formule optimisatrice de l’hormone de croissance, formule naturelle évidemment puisque musclexperience.com n’a pas vocation à renseigner les utilisateurs sur des substances réglementées ou prohibées.

TESTED 2

Ces produits naturels sont le plus souvent des complexes d’acides aminés dont les effets secretagogues ont été plus ou moins significativement mis en évidence lors de recherches, parfois fort peu concluantes. Les plus répandus sont l’arginine, la lysine et l’ornithine, seuls ou combinés (voir par exemple Mon avis sur : GH SURGE). La glycine a également fait ses preuves, tout comme le GABA (acide γ-aminobutyrique) dont la prise peut être conseillée au coucher, de préférence sur un estomac vide.

Avec TESTED GH BOOSTER, la marque canadienne TESTED NUTRITION introduit un nouveau venu dans le club très fermé des secrétagogues naturels reconnus de l’hormone de croissance, j’ai nommé la L-alpha-glycerylphospohorylcholine ou α-GPC (on trouve parfois choline alfoscerate, il s’agit de la même substance). Il s’agit d’un composé de la choline que l’on retrouve dans le cerveau ainsi que dans le lait. Récent dans l’industrie de la supplémentation sportive, l’α-GPC a fait une entrée remarquée comme nootropique, auquel on a notamment attribué des propriétés positives sur la cognition. La L-alpha-glycerylphospohorylcholine a d’ailleurs fait l’objet d’études dans ce domaine, qui tendraient à en faire une piste intéressante dans le traitement de la maladie d’Alzheimer1.

L’ α-GPC a également été étudié comme potentiel ergogène a destination des athlètes, et les résultats ont été très encourageants2. Mais vous l’aurez compris, c’est son effet secretagogue qui nous intéresse ici, puisque c’est ainsi que l’ α-GPC est présenté par TESTED NUTRITION dans son TESTED GH BOOSTER. Celui semble ne pas être douteux, puisqu’il a été prouvé qu’une dose de 1g d’ α-GPC prise par voie orale avait la capacité d’augmenter la production d’hormone de croissance dans un délai de 60 à 120 minutes3. La question est de savoir si cette augmentation des pics naturels est capable de se répercuter sur la performance sportive, la récupération et éventuellement la construction musculaire (couplée avec une activité d’entraînement en résistance, évidemment). On se rappellera des précédents malheureux du GABA voire précédemment de l’arginine, présentés à cor et à cri comme le « next big thing » de l’industrie, pour être finalement recyclés (l’arginine comme vasodilatateur – voir mon article « La vérité sur l’arginine dans les suppléments pré-entraînement » – le GABA comme aide au sommeil) et remis à leur juste place par la réalité : celle de suppléments, pour lesquels il faut avoir des attentes raisonnables. Au moins, la marque canadienne TESTED NUTRITION ne nous vend pas [que] du rêve, mais un produit apparemment validé par des études sérieuses, et dosé comme il faut puisque une prise (deux gélules) apporte 900mg de L-alpha-glycerylphospohorylcholine, soit pas loin de la dose reconnue comme efficace dans l’étude citée plus haut.

TESTED 3

Alors, après deux mois de test, que dire de TESTED GH BOOSTER ?

Mon ressenti :

J’ai donc essayé TESTED GH BOOSTER pendant deux mois, à raison de deux gélules par jour une heure avant l’entraînement les jours « on », et vingt minutes avant le coucher des jours de repos (c’est bien d’en prendre, paraît-il, parfois), pour bénéficier des pics de sécrétion naturels. Et contre toute attente (je suis plutôt méfiant de nature), j’ai rapidement ressenti un effet subtil mais néanmoins incontestable, à la fois sur l’énergie durant la séance et sur la récupération post-exercice. J’ai pu noter que les soirs où je m’entrainais tard, après une dure journée de travail, TESTED GH BOOSTER me permettait d’attenuer la fatigue et de boucler ma séance de manière satisfaisante. Une concentration accrue, mais sans la nervosité qui peut accompagner la prise de certains suppléments stimulants, et sans l’anxiété qui peut être générée par ceux-ci, bien au contraire. La plus-value durant l’entraînement, si elle reste subtile, fut cependant pour moi certaine.

Les jours de repos, j’avais opté pour la prise de deux comprimés peu avant le coucher. Résultat : un sommeil de bébé, proche de celui que l’on peut avoir avec une prise de 2/3g de GABA, avec un révéil moins difficile qu’à l’accoutumée.

Conclusion :

Je dois avouer que TESTED GH BOOSTER a dépassé mes attentes. Il ne faut évidemment pas placer d’attentes démesurées dans ce type de « booster » d’ hormones de croissance, vous n’obtiendrez pas d’effet approchant ceux de produits dopants, ne vous fourvoyez pas. L’objectif est ici d’optimiser sa production naturelle, afin de bénéficier d’une meilleure récupération, d’une concentration accrue durant l’exercice, d’effets bénéfiques sur le sommeil qui est un allié indispensable pour tout sportif, bodybuilder ou non, et éventuellement de bénéficier d’une action anti-âge (tout en épargnant son porte monnaie et en restant dans la légalité). Concernant cette dernière, je pense que le test a été trop court pour pouvoir observer des effets notables. En ce qui concerne l’effet nootropique sur la concentration, ainsi que sur la récupération et la qualité du sommeil, l’action de TESTED GH BOOSTER de TESTED NUTRITION a été pour moi plutôt positive, en tout cas bien plus que celle de complexes d’acides aminés comme l’arginine/ ornithine/lysine (complexes dont l’impact sur la performance et la récupération sont incertains, et qui sont le plus souvent sous-dosés). TESTED GH BOOSTER est-il pour autant un « must » ? Je ne m’avancerai pas à ce point. Mais si vous traversez une période un peu chargée, avec un sommeil rare et/ou de qualité médiocre, et que vous avez quelques €uros (ou Dollars, ou Francs Suisses, ou CFA …) à investir, TESTED GH BOOSTER n’est pas un mauvais choix.

NOTE : 7/10

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Nous espérons que vous avez apprécié cet article et qu’il vous sera utile. Si c’est le cas, n’oubliez pas de vous abonner à MuscleXperience pour recevoir les prochains avis directement dans vos mails (sur l’application mobile dans  l’onglet contact, sur la page d’accueil sur ordinateur ou tablette).

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Portion: 2 gélules

L-alpha-glycerylphospohorylcholine

900 mg

Autres ingrédients: Phosphate dicalcique, Cellulose microcristalline, Stéarate de Magnésium, Gélatine, Eau

Instructions Tested GH Booster

Prendre deux gélules avant entrainement ou avant le coucher. Pour une performance augmenté et une puissance maximale, prendre 2 gélules 30 minutes avant votre entrainement.

Avertissement Tested GH Booster : Garder hors de la portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée ! Ne pas utiliser chez les moins de 18 ans. Consultez un professionnel de santé avant de commencer un programme diététique ou physique.

Note importante: nous vous conseillons de consulter un médecin ou un nutritionniste si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir consommer ce produit sans risques.

 

TESTED GH BOOSTER est un complément alimentaire.

 

1Traini E, Bramanti V, Amenta F, Choline alphoscerate (alpha-glyceryl-phosphoryl-choline) an old choline- containing phospholipid with a still interesting profile as cognition enhancing agent, Curr Alzheimer Res. 2013 Dec;10(10):1070-9

2David Bellar, Nina R. LeBlanc, and Brian Campbell, The effect of 6 days of alpha glycerylphosphorylcholine on isometric strength, J Int Soc Sports Nutr. 2015; 12: 42. Published online 2015 Nov 17.

3Kawamura T, Okubo T, Sato K, Fujita S, Goto K, Hamaoka T, Iemitsu M, Glycerophosphocholine enhances growth hormone secretion and fat oxidation in young adults, Nutrition. 2012 Nov-Dec;28(11-12):1122-6. doi: 10.1016/j.nut.2012.02.011. Epub 2012 Jun 5.

 

 

Mon avis sur: AMI-NO XPRESS

AMINO 1Marque : SCITEC NUTRITION®

Par Alex, MuscleXperienceteam

Le lien entre la congestion musculaire et le gain en force et en volume n’est pas direct. Pourtant, vétéran, pilier de salle ou « newbie », nous sommes tous à la recherche de cette sensation d’engorgement musculaire sans nulle autre pareille. En outre, elle indique que l’exercice exécuté stimule bien le tissu musculaire, et cette sensation renforce inévitablement la motivation du pratiquant. La congestion, par la circulation sanguine accrue qui la caractérise, occasionne également une augmentation de la quantité de nutriments «  pompés » par le tissu musculaire, ce qui va améliorer le travail musculaire lui-même, mais également la récupération.

Ainsi, la recherche de la congestion n’est pas qu’une quête narcissique à la limite du plaisir sexuel (la comparaison n’est pas de moi, mais d’un ancien gouverneur de Californie), mais fait bien partie d’une stratégie afin de gagner durablement en force et en volume.

Les marques de nutrition sont toujours à la recherche de nouveaux produits à nous proposer, c’est l’essence même du marketing. Si ceux-ci répondent à des besoins, tant mieux, sinon… On crée de nouveaux besoins. Autrefois on s’entraînait « à l’ancienne », à l’eau claire, avec parfois un mélange « à la papa » quand la séance s’éternisait, avec le classique jus de raisin dilué et une pincée de sel (pour le sodium, puisque la transpiration est composée principalement d’eau et des minéraux, dont beaucoup de sodium), ou de l’eau additionnée de jus de citron et de miel. Ces mélanges à l’ancienne contiennent donc ce dont on a réellement besoin durant une grosse séance (plus de 45-50 minutes) : de l’eau pour l’hydratation, des glucides (même si le fructose présent en majorité dans ces préparation maison n’est pas optimal, sauf pour préserver le glycogène hépatique), et du sodium. Ne manque que les acides aminés (BCAA et également EAA, nécessaires pour déclencher l’anabolisme).

amino 2

Les marques nous ont convaincu, à la longue, qu’on ne pouvait pas s’entraîner sans Preworkout. C’est faux. Avant que la première version du NO-XPLODE de BSN ne sorte aux US, les anciens faisaient sans, et aujourd’hui, si vous n’avez pas les moyens, c’est l’un des produits dont on peut parfaitement se passer. Si on a les moyens et que l’on veut s’amuser, ou que l’on est dans une logique d’optimisation ergogénique naturelle, un vasodilatateur bien formulé peut trouver sa place dans un programme de supplémentation. On peut aussi se le formuler sois même, en mélangeant quelques-uns des ingrédients  reconnus pour favoriser la congestion : Citrulline, Bêta-alanine, taurine, bétaïne (je n’ai pas oublié l’arginine : cet acide aminé possède nombre de vertus, mais il doit être déconseillé avant l’entraînement, puisque il a tendance à influer négativement sur la production hormonale pendant l’entrainement NOTE) etc.

Une fois que l’on a atteint une congestion phénoménale grâce à un bon « vaso », comment améliorer encore cette sensation, et comment la faire perdurer le plus longtemps possible après la séance (vous savez, en été, quand vous sortez de la salle les bras nus et veineux et que vous allez trainer sur les terrasses de cafés)? Réponse des marques : en sortant une formule vasodilatatrice « intra-workout ». C’est ce qu’a fait SCITEC, avec son AMI-NO XPRESS.

AMINO 4

Pas de secret pour créer un bon « intra » : on prend les mêmes et on recommence : Citrulline, Bêta-alanine, taurine etc etc. Le vrai point fort de AMI-NO XPRESS de SCITEC ? N’avoir quasiment rien oublié dans cette formule très complète :

  • Un mélange de vitamines concourant au métabolisme, à l’utilisation optimale des autres nutriments dont les glucides, et à la synthèse hormonale : vitamine b6 (Pyroxidine), B9 (acide folique ou acide ptéroylmonoglutamique)), B12 (cyanocobalamine), Vitamine C.
  • Une matrice d’acides aminés axés sur la congestion, la performance musculaire et la récupération : Betaïne, L-citrulline, Bêta-alanine, DL-acide malique, L-arginine, L-arginine AKG, taurine, L-glutamline, L-tyrosine.
  • Des acides aminés branchés ou ramifiés micronisés (BCAA) : leucine, isoleucine, valine.
  • Une matrice d’électrolytes et de minéraux : phosphore (nécessaire à la synthèse de l’ATP), magnésium et potassium sous différentes formes, etc.

Au final, on obtient une formule complète, qui tient la route et contient la plupart des nutriments susceptibles de soutenir la performance durant une séance intensive.

AMINO 3

Mon ressenti :

Essayer, c’est presque l’adopter. Le premier pot, que j’ai obtenu en réduction a un très bon prix (qui sans réduction est disponible entre 18 et 25€ selon les détaillants) m’a vraiment enthousiasmé. Energie (et non pas excitation car AMI-NO XPRESS ne contient pas de caféine ou d’autre stimulant, ce qui est un plus puisque on peut le prendre à tout moment sans risquer l’insomnie), une congestion solide et durable, et un goût vraiment agréable, genre « Oasis » (j’avais opté pour le parfum « Mangue orange ».

Le prix étant intéressant, je me suis empressé d’en recommander pour faire du stock. Résultat j’ai voulu varier et je me suis retrouvé avec un pot du parfum « Ice tea pêche » que j’ai vraiment eu du mal à finir (Désolé pour le formateur, mais le goût n’est pas terrible, loin derrière « mangue orange »). Enfin j’ai remarqué que quand je chargeais un peu la dose, mon transit avait tendance à … « s’accélérer ». AMI-NO XPRESS ne contient pourtant pas de Glycerol monostearate (glycérine) très à la mode dans les preworkout actuels, et connu pour être un laxatif notoire (Tout étant une question de dosage, bien entendu).

Mon ressenti sur ce produit est donc plutôt positif, même si je n’en fais pas un must.

Conclusion :

AMI-NO XPRESS est un bon produit, qui tient ses promesses. Cela dit, il est tout à fait possible d’en faire l’économie. En ce qui me concerne, 5 -15 g de BCAA, 5g d’EAA, du dextrose, de la maltodextrine ou du Waxymaize font le job, c’est la base (en phase régime, on peut supprimer les glucides, évidemment). Mais une fois de temps en temps, on peut se laisser tenter par ce genre de formule pour pimenter un peu une séance difficile. Quelques bémols : quitte à être complet, pourquoi ne pas avoir intégré du sodium ? Quant au goût « Mangue orange » et aux effets secondaires en cas de surdosage, même léger, je suppose que c’est du ressenti très personnel, vous vous ferez (ou pas) votre opinion. AMI-NO XPRESS … Why not ?

NOTE : 7,5/10

Vous n’êtes pas encore abonné ? Nous espérons que vous avez apprécié cet article et qu’il vous sera utile. Si c’est le cas, n’oubliez pas de vous abonner à MuscleXperience pour recevoir les prochains avis directement dans vos mails.

 

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

 

Informations nutritionnelles :

Une dose : 1 dosette pleine Nombre de doses par boîte: 20

  Par dose %AJR*
Vitamine B6 (Pyridoxine) 2.8 mg 200%
Vitamine B9 (acide folique) 30.2 μg 15.1 %
Vitamine B12 (cyanocobalamine) 0.38 μg 15%
Vitamine C (acide L-ascorbique) 200 mg 250%
Magnésium 56.3 mg 15%
Phosphore 350 mg 50%
Potassium 441 mg 22%
Matrice Ami-No de marque déposée 18809 mg 15%
Matrice Ami-NO XPRESS 7781 mg
Bétaïne anhydre (2500 mg), L-citrulline (1531 mg), Bêta -alainine (1500 mg), acide malqie DL (1500 mg), L-arginine micronisée (500 mg), L-arginine alpha-cétoglutarate [AAKG 2 :1] (250 mg)
Matrice BCAA micronisés XPRESS 5000 mg
L-leucine micronisée (2500 mg), L-isoleucine micronisée (1250 mg), L-valine micronisée (1250 mg)
Matrice d’acides aminés 3000 mg
L-glutamine (1000 mg), taurine (1000 mg), L-tyrosine (1000 mg)
Matrice de récupération 3027.8 mg
Phosphate de potassium dihydrogène (1600 mg), glycine (1000 mg), carbonate de magnésium (224 mg), vitamine C (200 mg), pyridoxine HCI (3,45 mg), acide ptéroylmonoglutamique (330 μg), cyanocobalamine (40μg)

Ingrédients:

Bétaïne anhydre, L-leucine micronisée, arômes (jus d’orange, mangue, orange), phosphate de potassium dihydrogène, L-citrulline, bêta alanine, acide malique DL, L-isoleucine micronisée, L-valine micronisée, glycine, L-glutamine, L-tyrosine, Taurine, régulateur d’acidité (acide citrique anhydre), L-arginine base micronisée, L-arginine alpha cétoglutarate 2 :1, carbonate de magnésium, édulcorants (sucralose, acésulfame K) L-acide ascorbique, colorant (riboflavine), pyridoxine HCI, acide ptéroylmonoglutamique, cyanocobalamine

 

Mon avis sur : Intra-VeNOus

 

IMG_6846

Marque : Peak International

Par Alex, MuscleXperience team

Trouver la formule intra-entraînement idéale n’est pas une mince affaire. Certes une boisson de l’effort devra toujours comporter à minima des glucides, des électrolytes (sodium, potassium, calcium, magnésium) dont le sodium est le seul dont il ne faudra jamais faire l’économie dans le cas d’une séance qui s’éternise, ou dans le cas où on enchaîne musculation et cardio… et évidemment de l’eau, le tout dans une boisson isotonique, c’est-à-dire qui a une pression osmotique égale à celle du plasma sanguin. Cela est nécessaire pour que le passage des nutriments dans le sang soit rapide et optimal.

Le classique de la boisson de l’effort « à l’ancienne » c’est donc de l’eau, du sucre, et du sel. Pour un litre d’eau, de 30 à 80g de glucides et 1g/1,5g de chlorure de sodium (sel de table). On peut aussi choisir le fameux jus de raisin, plébiscité depuis des lustres pour cet usage, pur ou dilué. On peut préférer les options industrielles et plus chères des boissons de l’effort (Powerade, Gatorade, Overtsim Isostar et j’en passe), qui sont généralement davantage élaborées pour les sports d’endurance que pour la musculation. Si on y trouve le strict nécessaire, on regrette toujours dans ce genre de boisson l’absence, au minimum, de BCAA, et pourquoi pas de glutamine. Et pourquoi pas un peu de créatine (lien glossaire) aussi, puisqu’ elle soutient la production d’ATP (la créatine est convertie – phosphorylée – en phosphocréatine qui en se liant à l’ADP va donner de l’ATP, source d’énergie musculaire).

Du coup la liste s’allonge, et j’ai pris l’habitude de préparer moi-même mon « stack intra-entraînement », pour être sûr que rien n’y manque. Problème:  mélanger 5 ou 6 poudres différentes dans les bonnes proportions, peser la maltodextrine ou le Waxy Maize, ajouter l’arôme, tout cela est très chronophage. Alors en parallèle j’ai continué à chercher, et j’ai testé des dizaines d’intra-workout différents, avec plus ou moins de succès. Dans cet article je vous présente Intra-VeNOus, de PEAK INTERNATIONAL, qui fait partie de mes heureuses surprises.

Intra-VeNOus est présenté par PEAK comme une « formule intra-entraînement supersonique pour un apport ultra-rapide de 65 agents anaboliques et anti-cataboliques clés », qui « stoppe la fatigue et limite la dégradation musculaire avec une intensification spectaculaire de la pompe musculaire au cours de la séance». Cela correspond, en tout cas sur le papier, à ce que je cherche … Let’s try it !

IMG_7845

Jusqu’ici je dois reconnaître que je n’ai que très rarement (pour ne pas dire jamais) été déçu par les produits PEAK (et je précise au passage que je n’ai jusqu’à présent jamais été sponsorisé par cette marque); cependant, quand j’ai lu que cette formule intra-entraînement contenait 65 ergogènes (substance susceptible d’améliorer les performances, le rendement musculaire) différents, cela m’a interpell. Je suis toujours méfiant vis-à-vis des formules affichant des listes d’ingrédients longues comme le bras, qui plus est quand le dosage exact n’est pas indiqué, ce qui est le cas de Intra-VeNOus. Malgré cela, la (longue) liste des composants n’est pas construite en dépit du bon sens, mais semble au contraire avoir été choisie de manière cohérente pour aider les athlètes à repousser leurs limites durant la séance.

Les composants sont regroupés au sein de 7 matrices distinctes:

1. TURBO-charge-INJECTION

De l’amidon de maïs cireux (Waxy maize starch), un glucide à indice glycémique élevé (aux alentours de 95) et à la bonne digestibilité, auquel est adjoint de l’inositol (molécule organique impliquée dans de nombreux processus biochimiques, notamment la dégradation des graisses, le taux de cholestérol sanguin ou le taux de calcium intracellulaire), de l’acide alpha-lipoïque et du glucuronolactone (ce dernier a une action détoxifiante notamment sur le foie et agirait comme stimulant, on le retrouve d’ailleurs dans la composition du RedBull).

2. veNOus X-pander

Une matrice de stimulation de l’oxyde nitrique destinée à favoriser la congestion, contenant 5 formes d’arginine, de la citrulline malate (lien glossaire), de la norvaline et de l’ornithine (HCL)

3. Myocyte RELOADER & Performance BOOSTER

Elle regroupe 8 forme de créatine différentes, deux formes de taurine  (taurine et taurine AAKG – Alpha-kétoglutarate), de la béta-alanine micronisée et de la D-Ribose, un pentose (monosaccharide qui comporte 5 atomes de carbone) essentiel pour les êtres vivants puisque c’est un des composants de l’ARN et que l’un de ses dérivés (le désoxyribose) est un élément de la chaîne composant les hélices de l’ADN. Quelle utilité dans un supplément ? Le D-ribose s’est montré potentiellement efficace dans la réduction des symptômes de la fibromyalgie et du syndrome de fatigue chronique chez des patients atteints de ces pathologies.

IMG_7856

4. emergency INTRA-aid

Un mélange d’antioxydants judicieusement choisis (thé vert à teneur élevé en gallate d’épigallocatéchine – epigallocatechin gallate en anglais d’ou EGCG, extrait de pépin de raisin riche en oligo-proanthocyanidines, un flavonoïde aux puissants effets antioxydants, N-acétylcystéine, ou NAC, précurseur du glutathion utilisé en médecine depuis des décennies dans les cas d’intoxication au paracétamol, dont le surdosage est toxique pour le foie), d’adaptogènes (plantes dont la consommation assiste l’organisme dans l’adaptation aux différents stress qu’il peut ressentir, c’est le cas du Ginseng – Panax ginseng, de la Rhodiola rosea, de l’ecdystéroïde ecdystérone, notamment extrait de l’épinard et qui a également un effet adaptogène), de composés protecteurs des articulations (méthylsulfonylméthane ou MSM, sulfate de glucosamine, sulfate de chondroïtine), ainsi que de la carnitine et du cordyceps, un champignon qui agirait sur le renforcement de l’immunité et élèverait le taux de testostérone chez l’homme.  

5. Amino-IN-fusion

C’est une matrice de plusieurs acides aminés intégrant des BCAA dont le l’effet anti-catabolique est particulièrement appréciable durant la séance et de la glutamine, acide aminé clé de la récupération qui a une influence positive sur la concentration de leucine dans les fibres musculaires, sur la digestion, l’immunité et la sécrétion d’hormone de croissance. Ces acides aminés sont présents dans la matrice Amino-IN-fusion, qui contient en outre du HMB. L’ensemble est cohérent, c’est un complexe axé autour de la récupération, de la synthèse protéique et de l’optimisation du taux de GH.

6. Testo-INTRActivator

Une matrice à base d’extraits végétaux et de minéraux visant à optimiser les taux de testostérone naturelle chez l’athlète durant la séance. Pour les extraits nous avons le célèbre et sulfureux Tribulus terrestris, ainsi que du Maca (Lepidium meyenii Walpers) et du Fenugrec, dont l’effet sur la composition corporelle, le taux de testosterone total et le taux de testostérone biodisponible est avéré. Ce complexe végétal est soutenu par de la glycine, du magnésium et du zinc.

7. electro-IN-jection

Les pertes sudorales sont composées d’eau et d’électrolytes, principalement du sodium dont la présence est nécessaire dans toute boisson de l’effort consommée durant un exercice d’endurance ou de longue durée. Nous avons ici du tri-potassium citrate et du tri-sodium citrate, ce dernier consommé en solution ayant fait ses preuves dans l’amélioration des performances chez les coureurs à pied entraînés.

Mon ressenti :

Je suis toujours méfiant devant une liste d’ingrédients interminable, des noms de matrices d’ingrédients alambiqués et de manière générale devant les produits « all in one » (tout en un), qui se proposent à la fois de vous fournir une boisson glucidique de l’effort, un booster d’oxyde nitrique, de testostérone, et en plus de soulager vos articulations. À ce titre Intra-VeNOus fait pour moi figure d’exception, et en ce moment j’imagine mal m’en passer. Auparavant je prenais durant la séance un mélange d’acides aminés, de glucides et de vitamines, mais il me manquait un petit quelque chose pour les séances vraiment hardcore qui se prolongent au-delà d’une heure. Mon astuce consistait à ajouter une dose (ou deux…) de pre-workout à cette formule pour accroître ma congestion et mon énergie en cours de séance. Problème, j’arrivais à des doses cumulées de caféine vraiment trop élevées. Intra-VeNOus a pour moi répondu à un vrai besoin, une formule intra-entraînement qui me garde énervé et congestionné à outrance jusqu’à la dernière rep.  

Intra-venous n’est vendu que dans un seul parfum, Plasma punch injection, au goût fruits rouges plutôt agréable, et qui à la couleur … du sang. C’est cohérent avec le nom du produit, son packaging, et le nom du parfum, mais j’ai remarqué que les regards des adhérents de ma salle étaient encore plus interrogateurs que d’habitude (pourtant avec moi ils en voient de toutes les couleurs, c’est le cas de le dire). Le produit est vraiment concentré, les effets sont indéniables, le packaging soigné: le pot contient la poudre (j’en mets pour ma part deux bonnes dosettes, mais cela dépendra de votre poids et de la durée de votre séance), et le compartiment situé dans le couvercle du pot contient des comprimés à prendre en début de séance (j’en prends deux). Pour les séances de plus de 45 minutes, PEAK conseille de doubler la dose, soit 4 dosettes de poudre et 4 comprimés.

IMG_7854

Conclusion : 

Intra-VeNOus est pour moi un très bon produit, qui m’apporte vraiment un plus durant les séances éreintantes. Les effets sont là, qu’il s’agisse de l’énergie ou de la congestion, et le goût agréable est un plus qui permet de rester parfaitement hydraté tout au long de la séance (si le goût est médiocre, vous ne boirez pas votre boisson régulièrement, ou à contrecœur, et il vous en restera au fond de la bouteille quand vous aurez terminé). Le petit bémol que j’apporterais est l’absence d’un complexe d’acides aminés essentiels complet, qui sont essentiels à la synthèse protéique et que je considère comme un must dans une formule intra-entraînement (Acides aminés essentiels (EAA) ou acides aminés ramifiés (BCAA), lesquels choisir?). J’ajoute donc 10g d’EAA en poudre à 43/45g d’Intra-VeNOus pour obtenir la parfaite potion magique.

Globalement, Intra-VeNOus est un produit bien formulé, efficace, vendu à un prix correct (aux alentours de 50€ les 1125g). Bref je valide. MuscleXperience approved !

NOTE : 8,5/10

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Valeur nutritionnelle   /100g  / portion ( 45g )  GDA*
Valeur énergétique   302 kcal / 1310 kJ   136 kcal / 589 kJ   6,8%
Proteines    26,6 g   12,0 g   23,9%
Total Carbohydrates    48,9 g   22,0 g   8,2%
dont sucres    0,0 g   0,0 g   0,0 g
Total lipides    0,7 g   0,3 g   0,4%
dont saturés    0,2 g   0,1 g   0,5%
Fibres    1,0 g   0,4 g   1,8%
Sodium    333 mg   150 mg   2,5%
* GDA – % of the Guide Daily Amount
Vitamines-Mineraux    / dose (45 g)   AJR*
Potassium (as Tri-Potassiumcitrate)    100 mg   /
Vitamin B3 (as Niacinamide)    14 mg   75%
Vitamin B6 (as Pyridoxine-HCl)    1,5 mg   75%
Vitamin B12 (as Cyanocobalamine)    0,75 µg   75%
*AJR – Apport Journalier Recommandé
INTRAveNOus ULTIMATE PROPRIETARY BLEND    45.000 mg
Waxy Maize hydrolisé à haute masse moléculaire    †
3-O-Methyl-Chiro-Inositol    †
Extrait de Garcinia-Cambogia (standardizé à 60% d’Acide Hydroxycitric)    †
R-Alpha-Lipoic-Acid (R-ALA)    †
Glucuronolactone    †
veNOus X-pander    I
Di-Arginine-Malate    †
L-Arginine-Hydrochloride    †
L-Arginine-Keto-Isocaproate (A-KIC)    †
L-Arginine-Pyroglutamate    †
L-Citrulline-Malate    †
L-Norvaline    †
L-Ornithine-Hydrochloride    †
L-Arginine-Alpha-Ketoglutarate (A-AKG)    †
Myocyte RELOADER & Performance BOOSTER    I
Creatine-Alpha-Ketoglutarate    †
Creatine-Taurinate    †
Creatine-Magnesium-Chelate    †
Alkalinized Creatine    †
Tri-Creatine-Malate (TCM)    †
Micronized Creatine-Monohydrate    †
Creatine-Pyruvate    †
Creatine-L-Pyroglutamate    †
D-Ribose    †
Taurine    †
Taurine-Alpha-Ketoglutarate    †
Micronized Beta-Alanine    †
emergency INTRA-aid    I
N-Acetyl-L-Cystein (NAC)    †
Acetyl-L-Carnitine (ALCAR)    †
Beta-Ecdysterone (from Spinach)    †
Green-Tea-Extract (HPLC standardized to 95% Polyphenols, 40% Epigallocatechin-3-Gallate (EGCG))    †
Grape-Seed-Extract (standardized to 95% Oligomeric-Proanthocyanidins (OPC))    †
L-Histidine-Hydrochloride    †
Glucosaminsulfate    †
Chondroitinsulfate    †
Methylsulfonylmethane (MSM)    †
Rhodiola-Rosae-Extract (standardized to 4% Rosavines)    †
Cordyceps-Extract (standardized to 7% Polysaccharides)    †
amino-IN-fusion    I
L-Glutamine-Alpha-Ketoglutarate    †
N-Acetyl-L-Glutamine    †
L-Alanyl-L-Glutamine    †
L-Glutamine    †
L-Leucine    †
L-Leucine-Malate    †
L-Leucine-Alpha-Ketoglutarate    †
N-Acetyl-L-Leucine    †
L-Isoleucine    †
L-Isoleucine-Alpha-Ketoglutarate    †
N-Acetyl-L-Isoleucine    †
L-Valine    †
L-Valine-Malate    †
L-Valine-Alpha-Ketoglutarate    †
N-Acetyl-L-Valine    †
Calcium-Hydroxy-Methyl-Butyrate (HMB)    †
testo-INTRActivator    I
Tribulus-Terrestris-Extract (standardized to 90% Saponins)    †
Fenugreek-Extract (standardized to 50% Saponins)    †
Maca-Root-Extract (standardized to 0,6% Glucosinolate)    †
Magnesium-Aspartate    †
Zinc-L-Monomethione    †
Glycine    †
electro-IN-jection    I
Tri-Potassium-Citrate    †
Tri-Sodium-Citrate    †
† Valeur journalière recommandée non établie
AUTRES INGREDIENTS    I
ALLERGENS    I

« Ce produit a été fabriqué d’après les normes HACCP, GMP et ISO 9001-2000. Contrôle qualité constant des produits par un laboratoire indépendant »