Mon avis sur : PUMP XPLODE® Powder

Marque : OLIMP

La marque de nutrition sportive polonaise OLIMP SPORT NUTRITION n’a plus rien à prouver à personne, c’est un poids lourd de l’industrie en Europe. Elle s’est notamment illustrée dans le passé avec ses excellents MASSACRA Episodes 1, 2 et 3 (hélas plus distribués), boosters un peu brouillons dans la composition et le marketing, mais brutalement efficaces. Les années 2020 marquant (en marketing du moins) un retour à la normalité et à la modération (quelle blague), OLIMP nous a sorti ce PUMP XPLODE de derrière les fagots. J’avais acheté ce pot pendant des vacances, durant lesquelles je voulais ressentir une congestion sans pareille après mes séances (oui, pour paraître encore plus gonflé et veineux, vous m’avez compris), et je dois avouer que j’avais été très impressionné par la composition, simple, et les dosages, massifs. Jugez plutôt :

Pour une dose de 9 grammes, nous avons :

3000mg de L-citrulline

2000mg de L-arginine AKG

1000g de beta-alanine

Puis :

566mg de citrate de sodium

16mg de niacine

5mg de poivre noir

1,4mg de vitamine B6 (100 % des valeurs nutritionnelles de référence)

1,1mg de thiamine (vitamine B1)

2,5μg de vitamine B12

Vous l’aurez compris, PUMP XPLODE envoie du lourd et piétine allégrement l’expression « sous-dosée ». Qu’est-ce que ça donne pendant une séance ?

Mon ressenti :

PUMP XPLODE est un booster / vasodilatateur / volumisateur qui mise absolument tout sur la congestion, et présente l’avantage (ou l’inconvénient, c’est selon) de ne contenir aucun stimulant, donc pas de caféine. C’est notamment un gros avantage pour les pratiquants très sensibles à la caféine, ou s’entraînant tard le soir. Pour les autres, il est tout à fait possible de coupler PUMP XPLODE avec un comprimé de 100mg de caféine avant la séance, ou de s’envoyer un ou deux expressos. Ici l’essentiel est la congestion, et sur ce point OLIMP n’a pas ménagé sa peine, et cela se ressent. Avec une bonne dose de PUMP XPLODE, la congestion est décuplée, une quinzaine de minutes après la prise, et la sensation dure une bonne heure après la fin de la séance, voire plus. Assumant mon addiction au « pump », il m’est souvent arrivé durant mon test de prendre une dose tout au début de mon entraînement, et de garder le pot à portée de main pour m’envoyer une deuxième dose (on parle pas du vaccin coco) en milieu de séance, par exemple avant de passer aux bras. Et là… Bam !

Conclusion :

PUMP XPLODE est un supplément qui tient ses promesses, simples au demeurant : améliorer considérablement la congestion durant les entraînements de musculation, sans stimulants du système nerveux. Rien à redire, c’est réussi. J’apprécie en particulier le côté simple et sans compromis de la formule, à des années lumières de certains produits concurrents qui vous bombardent de microdosages et de proprietary blends douteux où l’on vous vend des composés trop peu dosés pour être efficaces, à prix d’or. On est aussi très loin de marques qui certes vendent des formules correctement dosées mais à des prix scandaleux. Avec PUMP XPLODE on est aux alentours de 20€ le pot, ce qui est tout à fait correct pour 33 doses, soit un peu plus d’un mois.

PUMP XPLODE est décliné en deux parfums : XPLOSIVE COLA (celui que j’ai pris, il passe très bien) et fruit punch.

Allez, un tout petit bémol. Pourquoi du poivre noir ? Certes, l’extrait de poivre noir et notamment la pipérine améliore considérablement l’assimilation des autres composés, et favorise la thermogénèse… Mais si comme moi vous prenez vos boosters directement à même le pot sans le diluer dans de l’eau, ça pique !!! Notons également que la capsaïcine présente dans le poivre (et le piment) détruit (provisoirement) en partie les récepteurs androgéniques…

Pour le reste… MuscleXperience approved  ☑

NOTE : 8/10

Composition et valeurs nutritionnelles :

Ingrédients : L-citrulline, L-arginine alpha ketoglutarate, arômes, bêta-alanine, correcteurs d’acidité – acide citrique ; citrate de sodium, colorants – E150d (pour saveur cola) ; antiagglomérant – dioxyde de silicium ; édulcorants – acésulfame-K, sucralose ; nicotinamide – niacine, extrait de fruit de poivre noir (Piper nigrum L.), cyanocobalamine – vit B12, chlorhydrate de pyridoxine – vit. B6, chlorhydrate de thiamine – vit. B1, colorants : caroténoïdes (A) carmins (B) riboflavines (C), E 150c (D), E 150d (E), E 133 (F) bleu patenté V (G) carmin d’indigo (H), chlorophylles et chlorophyllines (I), curcumine (J), anthocyanes (K), extrait de papryka (L), bétanine (M), charbon végétal (N).

(A)-(Z) – En fonction du parfum du produit, le code (A-Z) du composant utilisé se trouve à côté de la date de durabilité minimale.

Fabriqué dans une usine utilisant des ingrédients dérivés du lait, des œufs, du soja, des fruits à coque, des arachides, des céréales contenant du gluten, des poissons, des crustacés, des mollusques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s