Mon avis sur: MUTANT MASS XXXTREME 2500™

Marque : MUTANT®

MUTANT MASS® ancienne génération a été l’un des premiers weight gainer qu’il m’ait été donné de tester, il y a maintenant plus d’une décennie. Mon avis sur : MUTANT MASS® rend compte de ce test. Depuis quelques années, la marque MUTANT® a entamé une refonte de ses formules, principalement pour prendre le tournant « healthy » qu’a amorcé l’industrie du fitness. Les consommateurs plus informés sur la nutrition que dans les années 1990/2000 ayant tendance à se détourner des gainers bourrés de sucre et de maltodextrine, des marques comme MUTANT® revoient leur copie, même si cela relève parfois de la supercherie. Ainsi, la nouvelle version de la MUTANT WHEY® ne constitue en rien une amélioration, puisqu’elle est moins riche en protéines et plus riches en glucides et en particulier en sucre, alors qu’il s’agit d’une protéine de lactosérum, et pas d’un gainer. Au final, et comme souvent, le marketing et les intérêts financiers passent avant les préoccupations des consommateurs, et leur santé.

Restant objectif en toute circonstance, comme toujours sur musclexperience.com, c’est sans aucun a priori que je me suis lancé dans le test du dernier né de la marque arborant le logo « biohazard » : MUTANT MASS XXXTREME 2500™. Outre le fait que le seul nom du produit soit assez effrayant (pour ceux qui désirent conserver une ligne correcte en tout cas), MUTANT MASS XXXTREME 2500appartient à la gamme « Dark series » de MUTANT®. Là ça me parle, parce que quitte à céder au marketing, ma préférence va plutôt vers ce type de produits un peu à l’ancienne, vaguement hardcore et véhiculant une image badass (cette phrase à elle seule illustre à merveille la décadence de la francophonie, Molière si tu me lis de là-haut pardonne moi) que vers la nouvelle tendance pots blancs et designs épurés rappelant à dessein des produits pharmaceutiques.

Nous l’avons compris, MUTANT MASS XXXTREME 2500est plus gros, plus fort, plus dark et plus calorique que son grand frère, qui en tenait déjà une couche. Comment faire mieux (ou pire, c’est au choix) que MUTANT MASS® ? Jetons un coup d’œil à la composition pour mieux cerner la bête : premier élément à remarquer, la liste des ingrédients de MUTANT MASS XXXTREME 2500™, pourtant longue, est écrite en très petits caractères. Quand on regarde dans le détail, nous avons classiquement un mélanges de glucides, de protéines et de lipides :

Les glucides : un mélange de glucides à index glycémique (IG) élevé, voir très élevé (maltodextrine IG 95, amidon de maïs cireux (Waxy maize, IG 100), et modéré voire bas (patates douces, avoine, respectivement 46 et 60), amidon d’orge (dont l’IG dépend du taux d’amylose, l’orge ayant un IG de 25).

Les protéines : MUTANT MASS XXXTREME 2500contient un mélange « 3 phases » de protéines avec un concentré de protéine de lactosérum (whey), un isolat de protéine de lactosérum, et de la protéine de lactosérum hydrolysée, dont le taux de protéine est supérieur à celui du concentré (mais inférieur théoriquement à celui de l’isolat), et ne contient pas de lactose et très peu de glucides (un peu plus néanmoins que l’isolat, sans pouvoir ici se prononcer avec certitude puisque l’on ne sait pas exactement de quelle protéine il s’agit).

Pour les lipides, nous avons un mélange agréablement surprenant : de l’huile de noix de coco fractionnée riche en triglycérides à chaîne moyenne (MCT), de la poudre d’avocat et de graines de citrouille.

Viennent ensuite les vitamines et minéraux ajoutés : de la niacine (vitamine B3), du fer, de la thiamine (vitamine A), du fer, de la vitamine B2 et B9.

Pour clôturer cette liste jusqu’ici pas trop mauvaise, nous avons beaucoup (et hélas, trop) d’agents de texture et de saveur en tout genre : des épaississants (pois, gomme de guar, fèves de soja dégraissées), des morceaux de cookies pour le parfum « Cookies & Cream » (avec de la farine de blé), de l’huile de canola (une forme génétiquement modifiée du colza originaire du Canada, on se rappelle que la marque MUTANT® appartient au groupe agroalimentaire canadien FIT FOODS™), du cacao, du sel, du bicarbonate de sodium, des arômes artificiels, de la lécithine de tournesol et de soja, du sucralose, du dioxyde de silicium, des enzymes (lactase, protéase), un extrait breveté de cannelle (Cinnulin PF®, déjà présent dans l’ancienne version de MUTANT MASS®), et de l’extrait de cerise acidulée.

Il est par ailleurs précisé que MUTANT MASS XXXTREME 2500contient également du lait, du soja, de la farine de blé, de la noix de coco et de l’orge. Pour les allergiques, il convient donc de passer votre chemin.

Alors, après avoir décortiqué cette liste d’ingrédients à priori pas trop mauvaise, que dire de MUTANT MASS XXXTREME 2500™ ?

Mon ressenti :

Aligner une liste impressionnante d’ingrédients dont la pertinence interroge parfois est un classique de la marque MUTANT®, qui récidive encore une fois. Pourtant, mis à part la présence d’agents de texture et de saveur qui pourrait être avantageusement réduite, la composition est plutôt satisfaisante pour un athlète au métabolisme rapide, ayant du mal à avaler la quantité nécessaire de calories pour développer son physique, notamment en postworkout. Plusieurs points négatifs doivent néanmoins être relevés :

– un trop grand déséquilibre entre les protéines et les glucides. Pour quatre (4) dosettes pleines, soit 285g de poudre, on a 230g de glucides (dont seulement 4g de sucre, mais beaucoup de maltodextrine, et de Waxy Maize qui ne sont pas étiquetés comme du sucre), pour seulement 30g de protéines. Quant aux glucides, si l’on ne sait pas exactement comment ils se répartissent dans le produit, la texture très poudreuse et la miscibilité parfaite me donnent à croire que la maltodextrine et le Waxy Maize y sont majoritaires (ce qui tombe bien pour FIT FOODS™, puisque ce sont aussi les sources de glucides les moins onéreuses).

– Les sources de protéines ne sont pas assez variées. Au lieu de mettre trois sources de protéines de lactosérum différentes (concentré, isolat et hydrolysat), il aurait été plus judicieux d’ajouter de la protéine d’œuf, de la caséine, ou encore de la protéine végétale (pois, riz). La recherche a en effet prouvée que la synthèse des protéines est maximisée dans le temps grâce à ce type d’apport véritablement multi-sources. Conséquence logique, la quantité de BCAA n’est pas énorme pour une quantité de poudre pourtant importante. Ainsi, avec 4 doses de MUTANT MASS XXXTREME 2500, on obtient seulement 3g de leucine, alors que c’est l’acide aminé clé de l’anabolisme.

– j’ajouterais, même si cela relève vraiment d’un avis personnel et que ce point est moins « handicapant » pour MUTANT MASS XXXTREME 2500™  que les deux précédents,qu’un tel weight gainer jouant à fond la carte du « extrême » aurait tout à gagner à incorporer à sa formule de la créatine monohydrate. En effet, l’après-séance est l’un des moments clés pour reconstituer les réserves musculaires de créatine, et en combinant un apport en créatine avec des glucides et des protéines, on met toutes les chances de son côté pour maximiser l’anabolisme.

Notons que la formule de MUTANT MASS XXXTREME 2500™ est soutenue par des enzymes favorisant la digestion (lipase, protéase), et des régulateurs d’insuline (extrait breveté de cannelle Cinnulin PF®, et extrait de cerise acidulée), ce dont nous avons bien besoin après avoir ingurgité 230g de glucides, dont de la maltodextrine et du Waxy Maize.

Que dire concernant la saveur et la texture de MUTANT MASS XXXTREME 2500™ ? Éternel nostalgique de l’ancienne version du MUTANT MASS® classique, dont feu Rich PIANA a été à durant une période l’ambassadeur emblématique, je pensais retrouver le côté « dessert » qui la caractérisait notamment la version « Cookies & Cream », et que je trouve absente de la nouvelle version. Et bien on s’en rapproche, même si MUTANT MASS XXXTREME 2500™  n’a pas ce côté crémeux qui caractérisait son ancêtre. J’ai également testé le parfum « Chocolat », qui lui est une franche réussite, avec un goût et une texture qui rendent MUTANT MASS XXXTREME 2500comparable à un délicieux lait chocolaté, sans la lourdeur qui caractérise souvent les weight gainers denses en calories.

La miscibilité est très bonne, notamment si vous ne mettez que deux doses ou deux doses et demie dans un grand shaker normal de 500ml). Le problème, c’est que MUTANT® nous recommande de mettre quatre (4) ou huit (8) doses de poudre, et là c’est tout de suite plus compliqué : avec quatre doses, soit 285g de poudre, vous remplissez quasiment la moitié d’un shaker, ce qui rend le mélange épais, un peu comme du ciment avant séchage. Avec huit doses, le shaker sera rempli de poudre, et le mélange sera quasiment impossible, il faudra donc utiliser un grand blender électrique d’un litre. Dans la cuisine c’est possible, à la salle après la séance on oublie.

Rappelons également que si pour quatre (4) doses de MUTANT MASS XXXTREME 2500, nous absorbons près de 1070 calories, ce qui est déjà considérable, avec huit (8) doses, c’est 2140 calories qui se déversent dans notre organisme (remarquons d’ailleurs que le « 2500 » correspond aux 2540 calories de huit (8) doses de MUTANT MASS XXXTREME 2500additionnés à 0,92L(32 Oz) de lait, ce que peu de consommateurs risquent de faire), ce qui fera le bonheur de nos adipocytes, et le malheur de notre système digestif.

Conclusion :

MUTANT MASS XXXTREME 2500s’inscrit dans la lignée des produits MUTANT®, qui se veulent efficaces, puissants et sans concession. L’emballage et le marketing entourant MUTANT MASS XXXTREME 2500véhicule cette image de produit « hardcore », réservé aux athlètes prêts à tout (y compris à prendre du gras…) pour prendre de la masse. Il n’y a cependant que peu de différences avec la première version du gainer mythique de la gamme, qui n’est plus commercialisé aujourd’hui. Il s’agit donc d’une sorte de retour aux sources, en un plus cher néanmoins car le pot de 3kg de MUTANT MASS XXXTREME 2500se vend entre 30 et 40€ (prix officiel 39 Dollars US sur le site de la marque). En revanche, le pot de 10kg (vous avez bien lu, 10 kilogrammes de gainer, dans un bidon façon lessive), plus difficile à trouver notamment en Europe, est économique, puisqu’on le trouve entre 70 et 90€ selon les revendeurs.

Ce n’est pas un mauvais produit, même s’il n’est pas vraiment équilibré au niveau des glucides et des protéines. Trop de glucides, et surtout trop de glucides à index glycémique élevé, ce qui interdit de le consommer en lieu et place d’une collation. Pour ma part, j’ai consommé MUTANT MASS XXXTREME 2500durant deux mois, à raison d’un shake en fin de séance contenant deux doses et demi/trois doses de poudre, soit environ 800 calories, et il m’est arrivé d’en prendre un similaire le matin au réveil quand je n’avais pas le temps de me préparer un vrai petit-déjeuner. Au final, malgré un entraînement plutôt intensif, et une diète correcte, j’ai pris du gras. J’ai cependant pris aussi pas mal de masse musculaire, et je pense que l’avalanche de nutriments liquides apportés par MUTANT MASS XXXTREME 2500en post-workout n’y est pas étranger.

Puis-je recommander MUTANT MASS XXXTREME 2500™ ? La réponse dépendra de votre métabolisme. Si vous avez un métabolisme très rapide, et que vous avez du mal à prendre du volume, ajouter MUTANT MASS XXXTREME 2500™ à votre régime, notamment après vos séances, peut être une bonne idée. Si en revanche vous avez tendance à prendre vite du gras, et que vous tenez à rester mince voire sec toute l’année, oubliez ce produit, il n’est pas fait pour vous !

NOTE: 6,5 / 10

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Mélange « 3 phases » de protéines : un concentré de protéine de lactosérum (whey), isolat de protéine de lactosérum, protéine de lactosérum hydrolysée, de l’huile de noix de coco fractionnée riche en triglycérides à chaîne moyenne (MCT), poudre d’avocat, graines de citrouille, niacine (vitamine B3), fer, thiamine (vitamine A), vitamine B2 et B9. épaississants (pois, gomme de guar, fèves de soja dégraissées), morceaux de cookies pour le parfum « Cookies & Cream » (avec de la farine de blé), huile de canola, cacao, du sel, bicarbonate de sodium, arômes artificiels, lécithine de tournesol et de soja, sucralose, dioxyde de silicium, enzymes (lactase, protéase), extrait breveté de cannelle (Cinnulin PF®, extrait de cerise acidulée, lait, soja, farine de blé, noix de coco, orge.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s