Mon avis sur : BIOSTEROL & TESTOSTEROL 250

Marque : MEGABOL

BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250 sont deux produits assez anciens mais toujours en vente chez un certain nombre de détaillants en nutrition sportive en ligne. Ils sont proposés par la marque MEGABOL, même si la mention « DISCOVERY » apparaît sur les emballages des deux produits.

BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250 m’ont interpelé pour plusieurs raisons:

1) Ils sont distribués depuis plusieurs années, et les ventes ne semblent pas faiblir puisque ils sont toujours suivis.

2) Avouons-le, le conditionnement est alléchant, intriguant. Le fait qu’assez peu d’informations fiables sur la composition exacte ne soient disponibles peut rebuter certains consommateurs, et attiser la curiosité d’autres, plus aventureux.

3) Le prix. On peut se procurer ce « stack » un peu partout sur internet pour moins de 15€ (et qu’est ce qu’on peut avoir avec 15€ de nos jours? Même pas un burger et une grande frite chez FIVE GUYS – on est d’accord c’est trop cher).

Des arguments qui interpellent mais ne suffisent pas à faire de BIOSTEROL et de TESTOSTEROL des produits efficaces, c’est pourquoi j’ai décidé de les tester ensemble pour me faire ma propre opinion et la répercuter aux lecteurs de MUSCLEXPERIENCE.

BIOSTEROL est vendu comme un anabolisant naturel à base de saponines, qui sont des phyto stéroïdes, c’est à dire des composés issus de plantes dont la structure ressemble à celle des hormones stéroïdes que l’on retrouve chez les humains (et chez les animaux). MEGABOL nous donne la composition suivante pour BIOSTEROL : Extrait de Nigellae fluidum , Capsici fluidum, Trigonellae fluidum, Myristicae liquidum, Glycyrrhizae siccum, Cynarae fluidum. L’un des points qui a stimulé ma curiosité est que même après avoir testé des dizaines d’extraits végétaux et des centaines de suppléments au cours de ma « carrières », je n’ai jamais vu la plupart de ces noms sur aucune étiquette.

Le « Capsici fluidum » reste également assez mystérieux. Capsicum étant le nom générique du piment, il s’agit vraisemblablement d’extrait de piment liquide, qui à ma connaissance n’a aucune propriété anabolique, mais son principe actif, la capsaïcine (8-méthyl-N-vanillyl-6-nonénamide), a un effet positif sur la thérmogénèse, c’est déjà ça.

La Trigonellae fluidum est en revanche plus connue pour sa richesse en saponines, puisqu’il s’agit d’un extrait liquide de fénugrec (Trigonella foenum-graecum). Parmi ces stéroïdes végétaux on compte la diosgénine, la yamogénine, la tigogénine, la néotigogénine, la similagenine, la yuccagenine, la savsalpogenine etc.

C’est un argument de vente très exploité par les revendeurs de suppléments alimentaires pour cibler différentes clientèles, notamment les sportifs en quête de masse musculaire (mais également les femmes qui souhaitent faire augmenter la taille de leur poitrine naturellement). Il faut hélas tempérer leur enthousiasme, les études menées sur l’utilisation par l’organisme humain de ce matériel hormonal sont fort insuffisantes, et il ne suffit pas de se gaver de saponines pour faire accroître mécaniquement sa production hormonale. La transformation de matériel brut issu de plantes en hormones bio-identiques nécessite diverses processus chimiques et enzymatiques que le corps n’est pas (forcément) en mesure d’effectuer, ou alors dans des proportions inconnues. Le fenugrec n’est cependant pas dénué d’intérêt puisque sa consommation a un impact sur les taux hormonaux masculins, et notamment sur le taux de testostérone libre, c’est à dire la testostérone qui n’est liée à aucune protéine, et qui peut donc être mobilisée par le corps pour accomplir ses finalités physiologiques (1 à 4 % de la testostérone est normalement libre chez l’homme adulte en bonne santé). Cela est aujourd’hui généralement accepté, et non contesté1. La consommation de fenugrec a également montré une légère action anabolique chez l’homme, y compris sur des sujets jeunes et sportifs, ce qui est la raison première de mon intérêt pour ce végétal2. Les effets sur la testostérone totale sont plus contrastés, mais ressortent néanmoins de certains travaux.

L’extrait liquide de Myristicae nous donne assez peu d’indications sur sa nature véritable. Peut-être est-ce un extrait de Myristicae fragrans, la noix de muscade. A ma connaissance, la noix de muscade n’a pas de propriétés anabolisantes, même si elle contient des saponines. Elle a cependant diverses vertus médicinales, sur la digestion et la tension notamment. A haute dose, la noix de muscade peut avoir des effets psychotropes voire hallucinogènes. Je vous rassure, BIOSTEROL ne m’a pas fait « tripper ».

Quant au Glycyrrhizae siccum, il est encore plus difficile à identifier puisque Glycyrrhiza est un genre regroupant une vingtaine d’espèce, appartenant à la famille des « légumineuses ».

La plus consommée en tant que complément alimentaire est la racine de Réglisse, ou Glycyrrhiza Glabra (on trouve aussi les dénominations Glycyrrhiza hirsutaGlycyrrhiza pallidaGlycyrrhiza officinalisGlycyrrhiza laevisGlycyrrhiza viscosaGlycyrrhiza vulgaris ), mais il peut également s’agir de Glycyrrhiza uralensis ou “réglisse chinois”, utilisé en médecine traditionnelle chinoise (notamment pour la toux et la constipation, on est loin du domaine de la musculation). Le réglisse quant à lui présenterait des similitudes avec le cortisol, pouvant imiter ses effets dans l’organisme (augmentation de la pression artérielle, rétention d’eau) ce qu’une personne soucieuse de sa santé et de ses performances peut difficilement souhaiter.

Pour finir avec la composition de BIOSTEROL, la Cynarae fluidum, soit un extrait liquide de Cynara, tout aussi ésotérique puisque Cynara est un genre de plantes vivaces de la famille des Asteraceae, originaire de la région méditerranéenne et des îles Canaries, qui comprend une dizaine d’espèces. Impossible donc de savoir de laquelle il s’agit, Cynara Scolymus (artichaud), folium, cardunculus (artichaud sauvage), utilisée comme sa cousine pour ses vertus diurétique et cholérétique (favorise l’excrétion de la bile par le foie, et donc l’élimination des déchets, toxines etc). Fort utile, mais encore une fois éloigné des objectifs que BIOSTEROL se propose de nous aider à atteindre, grâce a son prétendu effet anabolisant.

Du côté de TESTOSTEROL 250 (également par la marque MEGABOL/DISCOVERY) on nous promet « un précurseur naturel de testostérone, le moins cher et le plus efficace », «  réalisé à 100% avec des ingrédients dérivés de plantes, et produit dans des laboratoires polonais » qui propose des produits « à la limite de la légalité ».

TESTOSTEROL 250 serait « un concentré à base de fractions actives de stérols végétaux naturels », précurseur des 17-cetostéroïdes (androstenedione, androstérone, déhydoépitestostérone), qui dynamiserait la synthèse des protéines et donc la croissance musculaire ». TESTOSTEROL 250 serait un précurseur de la biosynthèse des minéralocorticoïdes (aldostérone), pourrait « stimuler la synthèse de glycogène dans le foie, améliorer la régénération des tissus musculaires, conjonctifs et épithéliaux, et réduire la douleur et l’inflammation ».

L’extrait de rose potentialiserait l’effet des stérols et le prébiotique inuline améliorerait « l’absorption du TESTOSTEROL 250», qui serait, selon certains revendeurs, aussi efficace que les stéroïdes anabolisants, mais beaucoup moins cher et sans effets secondaires. En bref, le Saint-Graal.

La composition est encore moins détaillée que celle de BIOSTEROL : on a le droit à 250mg de phytostérols, 32mg d’extrait de rose et 31mg d’inuline, qui est effectivement une fibre alimentaire tirée de plantes appartenant à la classe des fructanes, et qui agit comme prébiotique dans les intestins. Pour le reste la composition est un peu « légère ».

Du point de vue de l’information du consommateur, BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250 de MEGABOL ressemblent beaucoup à une mauvaise plaisanterie : noms de plantes altérés et incomplets rendant l’identification du produit impossible, dosages non indiqués pour BIOSTEROL, mélange de phytostérols non détaillé pour TESTOSTEROL 250… Et la notice entièrement en polonais n’aide pas ; mais quelque part ce manque de transparence participe à donner à ces deux produits une touche un peu mystérieuse, « limite légale » qui n’était pas pour me déplaire, et m’a donné envie d’essayer BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250. Pour jouer complètement sur ce tableau, la marque MEGABOL n’a pas hésité à choisir des emballages très tendancieux, puisqu’ils ressemblent beaucoup à ceux de certains stéroïdes anabolisants sur prescriptions ou de médicaments potentiellement dopant. Ainsi les gélules « softgel » de BIOSTEROL ressemblent comme deux gouttes d’eau aux gélules d’Andriol, des gélules de testostérone undecanoate produites par Schering-Plough dans le temps. Quant à son emballage, il est très (mais alors très) ressemblant avec celui de la Testosteronum prolongatum des laboratoires Jelfa (eux aussi polonais) plus connus pour leur Omnadren, la version polonaise du sustanon (Je déconseille évidemment l’utilisation de stéroïdes anabolisants – on notera au passage que le sustanon original par Organon était du « sustanon 250 » lui aussi). Je mets une photo pour que l’on puisse juger. Tout est identique, la couleur, la langue utilisée, la place du logo en passant par la localisation du dosage :

De nombreuses marques de nutrition sportive entretiennent une certaine ambiguïté avec des noms d’anabolisants (HMBOLON de OLIMP, TRAINBOLON de PEAK NUTRITION…) mais là MEGABOL est vraiment passé à la vitesse supérieure. Pour bien faire les choses, l’emballage de son TESTOSTEROL 250 est jumeaux avec celui d’une version russe du levothyrox, la T4 synthétique (thyroxine), prescrite en cas d’hypothyroïdie, qui peut également être détourné comme produit dopant.

Mon ressenti :

Informations insuffisantes et biaisées, ambiguïté coupable avec des produits pharmaceutiques contrôlés, composition surprenante… Mais que dire sur le produit en lui-même, après l’avoir essayé ? Avant de procéder à mon achat et à mon test, j’ai parcouru des dizaines d’avis sur différents sites de boutiques de nutrition en ligne et sur Amazon ; et bien contre toute attente, la plupart des avis étaient bons, voire élogieux. Pour ma part, mon test a duré un mois, en doublant la dose recommandée (deux comprimés par jour de chaque produit, l’un le matin l’autre le soir). Résultat ? Pas si mauvais que j’aurais pu l’attendre. En fait, le stack BIOSTEROL/ TESTOSTEROL 250 est l’un des rares « anabolisant naturels » testés ces dernières années à m’avoir procuré des effets notables : moins de fatigue, meilleure récupération, muscles plus pleins, énergie à entraînement. Peut-être que l’effet placebo y a été pour quelque chose, la faute à ces petites gélules pourpres et à ces boîtes colorées… Mais en ce qui me concerne, même si je ne sais pas exactement ce que j’ai absorbé, non seulement ça ne m’a pas fait de mal, mais en plus j’ai gagné en qualité musculaire et ma composition corporelle s’en ai trouvée améliorée.

Conclusion :

Après un test d’un mois en utilisant conjointement BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250 de la marque MEGABOL, je peux dire que le résultat est plutôt positif. Évidemment, rien à voir avec les résultats que l’on peut obtenir avec une « cure » de stéroïdes, mais en plus des basiques (whey protéine, BCAA ou EAA), BIOSTEROL et TESTOSTEROL 250 peuvent être un petit plus intéressant, pour peu que l’on soit près à investir 10-15€ par mois. Je l’ai dit plus haut, j’ai pris le double de la dose recommandée, ce qui ne fait malgré tout que quatre gélules par jour en tout, et je dois reconnaître qu’après un mois les résultats sur ma forme et ma silhouette sont indéniables. Je n’ai pas pris de poids, mais ma composition corporelle s’est améliorée, moins de gras en partie dans la zone de l’abdomen et des « poignées d’amour », meilleure définition, et vascularité légèrement meilleure. Évidemment cela ne va pas sans un régime correct et un entraînement intensif ( six fois par semaine pour ma part). Le vrai gros bémol reste l’opacité de la formule, qui pourra dissuader les plus précautionneux. Pour ma part j’ai été satisfait par mon test de BIOSTEROL/ TESTOSTEROL 250, même si le manque d’information et les pratiques commerciales de MEGABOL peuvent laisser à désirer…

NOTE : 7/10

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Biosterol 36 gélules

Information nutritionnelle 

À consommer de préférence avant le 07/2021

Quantité de la portion: 2 gélules

Nombre de portions: 18

Par portion

% Valeur quotidienne

Saponines: 400 mg

*Phytostérols: 132 mg *

0.5 mg * (?)

*Valeur quotidienne non établie

Ingrédients: Extrait de Nigellae fluidum, Capsici fluidum, Trigonellae fluidum, Myristicae liquidum, Glycyrrhizae siccum, Cynarae fluidum

TESTOSTEROL 250 :

Testosterol 250 30 gellules

Information nutritionnelle Testosterol 250 :30 gellules

Quantité de la portion: 1 capsule

Nombre de portions: 30

Par portion:

Stérols végétaux 250mg

Rosae 32mg

Extrait de Pruni cum inulini 31mg

AVERTISSEMENT : Les stéroïdes anabolisants et les médicaments évoqués dans cet article le sont à but purement informatif. MUSCLEXPERIENCE et son auteur déconseille fortement l’utilisation de ces produits sans avis et prescription médicale.

1Beneficial effects of fenugreek glycoside supplementation in male subjects during resistance training: A randomized controlled pilot study, Sachin Wankhede, Vishwaraman Mohan,b and Prasad Thakurdesai, Sport Health Sci. 2016 Jun; 5(2): 176–182. Published online 2015 Mar 7. doi: 10.1016/j.jshs.2014.09.005

2The effects of a commercially available botanical supplement on strength, body composition, power output, and hormonal profiles in resistance-trained males, Chris Poole, Brandon Bushey, Cliffa Foster, Bill Campbell, Darryn Willoughby, Richard Kreider, Lem Taylor, Colin Wilborn, J Int Soc Sports Nutr . 2010 Oct 27;7:34. doi: 10.1186/1550-2783-7-34.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s