Mon avis sur : TESTED GH BOOSTER

TESTED 1

Marque : TESTED NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Dans la catégorie des optimisateurs hormonaux naturels, aux côtés des fameux « boosters de testostérone », on trouve aujourd’hui une pléthore de suppléments censés agir comme des sécrétagogues naturels de l’homone de croissance.

L’hormone de croissance (Growth hormone en anglais, soit GH en abrégé, ou HGH, human growth hormone), est une hormone polypeptidique (donc composée de plusieurs peptides, molécules comprenant au moins deux résidus d’acides aminés reliés par la liaison peptidique) de 191 acides aminés, secrétée la partie antérieure de l’hypophyse et plus particulièrement par les cellules somatropes, d’où les appellations de somatotropine ou de somatropine qui sont également données à l’hormone de croissance. Il s’agit donc d’une hormone produite naturellement par l’organisme, principalement durant l’enfance et l’adolescence. Cette sécrétion entame un inexorable déclin peu après le cap de la vingtaine, et dégringole à partir de trente ans. A quarante ans, elle n’est plus que la moitié de ce qu’elle était dix ans plus tôt. A soixante ans, elle devient négligeable.

L’hormone de croissance est sécrétée par l’hypophyse par pics (pulses en anglais) qui surviennent principalement la nuit lors des phases de sommeil profond, mais également après l’exercice physique, ou à l’occasion d’une hypoglycémie. C’est donc à ces moments clés (on oublie l’hypoglycémie, même si le fait de consommer un « booster » de GH le ventre vide fait sens) que l’on pourrait opter pour une formule optimisatrice de l’hormone de croissance, formule naturelle évidemment puisque musclexperience.com n’a pas vocation à renseigner les utilisateurs sur des substances réglementées ou prohibées.

TESTED 2

Ces produits naturels sont le plus souvent des complexes d’acides aminés dont les effets secretagogues ont été plus ou moins significativement mis en évidence lors de recherches, parfois fort peu concluantes. Les plus répandus sont l’arginine, la lysine et l’ornithine, seuls ou combinés (voir par exemple Mon avis sur : GH SURGE). La glycine a également fait ses preuves, tout comme le GABA (acide γ-aminobutyrique) dont la prise peut être conseillée au coucher, de préférence sur un estomac vide.

Avec TESTED GH BOOSTER, la marque canadienne TESTED NUTRITION introduit un nouveau venu dans le club très fermé des secrétagogues naturels reconnus de l’hormone de croissance, j’ai nommé la L-alpha-glycerylphospohorylcholine ou α-GPC (on trouve parfois choline alfoscerate, il s’agit de la même substance). Il s’agit d’un composé de la choline que l’on retrouve dans le cerveau ainsi que dans le lait. Récent dans l’industrie de la supplémentation sportive, l’α-GPC a fait une entrée remarquée comme nootropique, auquel on a notamment attribué des propriétés positives sur la cognition. La L-alpha-glycerylphospohorylcholine a d’ailleurs fait l’objet d’études dans ce domaine, qui tendraient à en faire une piste intéressante dans le traitement de la maladie d’Alzheimer1.

L’ α-GPC a également été étudié comme potentiel ergogène a destination des athlètes, et les résultats ont été très encourageants2. Mais vous l’aurez compris, c’est son effet secretagogue qui nous intéresse ici, puisque c’est ainsi que l’ α-GPC est présenté par TESTED NUTRITION dans son TESTED GH BOOSTER. Celui semble ne pas être douteux, puisqu’il a été prouvé qu’une dose de 1g d’ α-GPC prise par voie orale avait la capacité d’augmenter la production d’hormone de croissance dans un délai de 60 à 120 minutes3. La question est de savoir si cette augmentation des pics naturels est capable de se répercuter sur la performance sportive, la récupération et éventuellement la construction musculaire (couplée avec une activité d’entraînement en résistance, évidemment). On se rappellera des précédents malheureux du GABA voire précédemment de l’arginine, présentés à cor et à cri comme le « next big thing » de l’industrie, pour être finalement recyclés (l’arginine comme vasodilatateur – voir mon article « La vérité sur l’arginine dans les suppléments pré-entraînement » – le GABA comme aide au sommeil) et remis à leur juste place par la réalité : celle de suppléments, pour lesquels il faut avoir des attentes raisonnables. Au moins, la marque canadienne TESTED NUTRITION ne nous vend pas [que] du rêve, mais un produit apparemment validé par des études sérieuses, et dosé comme il faut puisque une prise (deux gélules) apporte 900mg de L-alpha-glycerylphospohorylcholine, soit pas loin de la dose reconnue comme efficace dans l’étude citée plus haut.

TESTED 3

Alors, après deux mois de test, que dire de TESTED GH BOOSTER ?

Mon ressenti :

J’ai donc essayé TESTED GH BOOSTER pendant deux mois, à raison de deux gélules par jour une heure avant l’entraînement les jours « on », et vingt minutes avant le coucher des jours de repos (c’est bien d’en prendre, paraît-il, parfois), pour bénéficier des pics de sécrétion naturels. Et contre toute attente (je suis plutôt méfiant de nature), j’ai rapidement ressenti un effet subtil mais néanmoins incontestable, à la fois sur l’énergie durant la séance et sur la récupération post-exercice. J’ai pu noter que les soirs où je m’entrainais tard, après une dure journée de travail, TESTED GH BOOSTER me permettait d’attenuer la fatigue et de boucler ma séance de manière satisfaisante. Une concentration accrue, mais sans la nervosité qui peut accompagner la prise de certains suppléments stimulants, et sans l’anxiété qui peut être générée par ceux-ci, bien au contraire. La plus-value durant l’entraînement, si elle reste subtile, fut cependant pour moi certaine.

Les jours de repos, j’avais opté pour la prise de deux comprimés peu avant le coucher. Résultat : un sommeil de bébé, proche de celui que l’on peut avoir avec une prise de 2/3g de GABA, avec un révéil moins difficile qu’à l’accoutumée.

Conclusion :

Je dois avouer que TESTED GH BOOSTER a dépassé mes attentes. Il ne faut évidemment pas placer d’attentes démesurées dans ce type de « booster » d’ hormones de croissance, vous n’obtiendrez pas d’effet approchant ceux de produits dopants, ne vous fourvoyez pas. L’objectif est ici d’optimiser sa production naturelle, afin de bénéficier d’une meilleure récupération, d’une concentration accrue durant l’exercice, d’effets bénéfiques sur le sommeil qui est un allié indispensable pour tout sportif, bodybuilder ou non, et éventuellement de bénéficier d’une action anti-âge (tout en épargnant son porte monnaie et en restant dans la légalité). Concernant cette dernière, je pense que le test a été trop court pour pouvoir observer des effets notables. En ce qui concerne l’effet nootropique sur la concentration, ainsi que sur la récupération et la qualité du sommeil, l’action de TESTED GH BOOSTER de TESTED NUTRITION a été pour moi plutôt positive, en tout cas bien plus que celle de complexes d’acides aminés comme l’arginine/ ornithine/lysine (complexes dont l’impact sur la performance et la récupération sont incertains, et qui sont le plus souvent sous-dosés). TESTED GH BOOSTER est-il pour autant un « must » ? Je ne m’avancerai pas à ce point. Mais si vous traversez une période un peu chargée, avec un sommeil rare et/ou de qualité médiocre, et que vous avez quelques €uros (ou Dollars, ou Francs Suisses, ou CFA …) à investir, TESTED GH BOOSTER n’est pas un mauvais choix.

NOTE : 7/10

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Nous espérons que vous avez apprécié cet article et qu’il vous sera utile. Si c’est le cas, n’oubliez pas de vous abonner à MuscleXperience pour recevoir les prochains avis directement dans vos mails (sur l’application mobile dans  l’onglet contact, sur la page d’accueil sur ordinateur ou tablette).

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Portion: 2 gélules

L-alpha-glycerylphospohorylcholine

900 mg

Autres ingrédients: Phosphate dicalcique, Cellulose microcristalline, Stéarate de Magnésium, Gélatine, Eau

Instructions Tested GH Booster

Prendre deux gélules avant entrainement ou avant le coucher. Pour une performance augmenté et une puissance maximale, prendre 2 gélules 30 minutes avant votre entrainement.

Avertissement Tested GH Booster : Garder hors de la portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée ! Ne pas utiliser chez les moins de 18 ans. Consultez un professionnel de santé avant de commencer un programme diététique ou physique.

Note importante: nous vous conseillons de consulter un médecin ou un nutritionniste si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir consommer ce produit sans risques.

 

TESTED GH BOOSTER est un complément alimentaire.

 

1Traini E, Bramanti V, Amenta F, Choline alphoscerate (alpha-glyceryl-phosphoryl-choline) an old choline- containing phospholipid with a still interesting profile as cognition enhancing agent, Curr Alzheimer Res. 2013 Dec;10(10):1070-9

2David Bellar, Nina R. LeBlanc, and Brian Campbell, The effect of 6 days of alpha glycerylphosphorylcholine on isometric strength, J Int Soc Sports Nutr. 2015; 12: 42. Published online 2015 Nov 17.

3Kawamura T, Okubo T, Sato K, Fujita S, Goto K, Hamaoka T, Iemitsu M, Glycerophosphocholine enhances growth hormone secretion and fat oxidation in young adults, Nutrition. 2012 Nov-Dec;28(11-12):1122-6. doi: 10.1016/j.nut.2012.02.011. Epub 2012 Jun 5.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s