Mon avis sur : NITRIUM II

img_8743

Marque : BODYMAXX SPORTSNUTRITION (BMXX)

 

Par Alex, MuscleXperience team

La marque néerlandaise BODYMAXX SPORTSNUTRITION, dont la ISO WHEY avait réussi haut la main le test que je lui avait fait passer il y a quelques mois, a sorti il y a peu un preworkout dont la composition m’a, en tout cas sur le papier, plutot séduit.

Je suis en  effet toujours à la recherche de sensations fortes durant l’entrainement, j’aime sentir ce supplément d’énergie courir dans mes veines et la congestion irréelle qui doit s’en suivre… Si on ne m’a pas vendu de la camelotte prétendument hardcore contenant 50mg de caféine, 200mg d’arginine et un savant mélange de poudre de perlimpinpin. Quand je m’entraîne, je suis à la salle pour souffrir, suer, déchirer de la fibre musculaire, pas pour boire de la limonade.

NITRIUM II se propose donc de suppléer de la manière la plus efficace possible aux besoins de l’athlète pendant la séance, sous plusieurs angles :

L’apport d’énergie, avec un mélange de glucides permettant d’avoir un taux de glucose sanguin optimal avant la séance, ce qui permet de ne pas « taper » dans ses réserves (le glycogène musculaire): dextrose, fructose, palatinose et waxy maize, amidon de maïs cireux en français, donc trois index glycémiques élevés et un bas, le palatinose. Avec un index glycémique de 32, ce diholoside est produit industriellement à partir du saccharose et se caractérise par une libération lente de glucose dans le sang.

Pour accroître la production d’énergie, BODYMAXX SPORTSNUTRITION a intégré à ce preworkout une matrice de trois forme de créatines différentes : créatine monohydrate micronisée (dont les particules sont de plus petite taille que celles de la monohydrate classique, ce qui rend son asboprtion plus aisée), créatine « tamponnée » (buffered), autre nom de la kre-alkalyn, forme de créatine dont l’avantage majeur est de ne pas se convertir en créatinine avant d’atteindre les muscles grâce à son pH basique, et enfin de la créatine α-cétoglutarate, créatine à laquelle on a attaché une molécule d’acide α-cétoglutarique. Ce dernier est un intermédiaire dans le cycle de Krebs ou cycle de l’acide citrique, voie métabolique produisant des substrats énergétiques qui assurent l’essentiel des besoins en énergie de la cellule. Il suit la glycolyse et précède la chaîne respiratoire, les deux autres voies métaboliques qui produisent la majorité de l’ATP. L’ATP étant issu de la liaison entre la phosphocréatine et l’ADP, on comprend la plus-value que peut représenter cette forme de créatine par rapport à une monohydrate classique: elle permettrait aux personnes ne répondant habituellement pas à la créatine de bénéficier de ses effets, même si la bonne vieille créatine monohydrate reste incontestablement la plus largement étudiée et documentée. La formule contient également de la taurine, grand classique des suppléments pré-entraînements, qui permet aux cellules musculaires de retenir plus d’eau, comme le fait la créatine, jouant ainsi un effet synergique avec cette dernière.

img_8745

Pour amplifier la congestion musculaire dont nous sommes en quête perpetuelle, NITRIUM II contien évidemment de l’arginine, de la bêta-alanine, dont les effets sur l’amélioration de la force et la performance sont avérés, et deux formes de citrullines, L-citrulline DL-Malate (1:1) et L-citrulline.

NITRIUM II contient enfin un cocktail de stimulants et de composants agissant sur la concentration: l’incontournable tyrosine, acide aminé participe à la synthèse des catécholamines (l’adrénaline, la noradrénaline B, la dopamine B), de la caféine (200mg pour la dose recommandée de 14g de NITRIUM II), et de l’extrait d’orange amère titré à 5% de synéphrine et 35% d’hesperidine. La synéphrine et la caféine sont deux puissants stimulateurs du système nerveux, et possède de sucroît une capacité à oxyder les lipides, tout comme les catécholamines dont la tyrosine est un précurseur et qui stimulent l’hydrolyse des tryglicérides contenues dans les adipocytes. Nous avons donc un effet stimulant doublé d’un impact positif sur la fonte adipeuse. Sur la prise conjointe de caféine et de synéphrine, merci de vous reporter à la note en fin d’article.

La formule est complétée par un complexe des BCAA sur la nécessité desquels on ne revient pas, de la vitamine B3 en soutien du métabolisme, du glycerol qui, quand il est consommé avec de l’eau, permet une meilleure hydratation et peut permettre une amélioration de la performance en aérobie et anaérobie, et un extrait de ginseng sibérien (éleuthérocoque) standardisé, souvent conseillé aux sportifs car réputé pour être une plante adaptogène (qui améliore la résistance du corps aux divers stress) aux propriétés  immunostimulantes.

img_8746

Mon ressenti :

Une liste d’ingrédients a beau être prometteuse, seule l’épreuve de la salle permet d’affirmer qu’un preworkout apporte vraiment un plus à une séance, et je dois avouer qu’assez souvent c’est la déception qui domine car les marques de nutrition en font parfois trop niveau marketing pour vendre leurs produits. On s’attend donc à un produit hardcore qui se révèle en deçà de la réalité.

Rien de tel avec NITRIUM II.  BODYMAXX SPORTSNUTRITION n’en fait pas des tonnes, la marque nous livre une formule pré-entraînement qui supporte l’énergie et le métabolisme ainsi que la croissance et le maintien de la masse maigre, et après l’avoir essayé pendant deux semaines je peux dire que le job est fait. Je n’ai pas gagné de masse, mais je n’en ai pas perdu. Par contre niveau énergie je dois dire qu’avec une simple dose de 14g (l’équivalent de deux dosettes) j’ai vraiment senti un surcroit d’énergie et un « pump » dans les avant-bras dès les premières répétitions. Comme je ne suis pas toujours un garçon raisonnable j’ai continué mon test avec trois dosettes (ce que je ne recommande évidemment à personne!) vingt minutes avant chaque séance (environ 20g de poudre) et là… La RAGE ! Et j’ignore si c’est à mettre sur le compte de la saison estivale, de NITRIUM II ou des deux conjugués, mais j’ai rarement eu aussi chaud et transpiré autant pendant une séance ! Derniers points, accessoires mais néanmoins appreciables: l’arôme et la miscibilité: l’arôme « Fresh lemon » (citron frais) est léger discret et naturel, et la miscibilité est parfaite: à peine agité avec de l’eau, aucun résidu ne se forme au fond du shaker.

Conclusion :

NITRIUM II a été une très bonne surprise : crée par une marque qui n’a pas (encore) la notoriété de certains poids lourds de la nutrition sportive en Europe, BODYMAXX SPORTSNUTRITION fait sur ce coup aussi bien, voire mieux que certains classiques. Un produit bien dosé qui apporte un supplément d’énergie indéniable, un support pour la concentration et la congestion, et éventuellement à la fonte adipeuse. Avec un preworkout cela correspond à mon cahier des charges, et là il est respecté. NITRIUM II est proposé à la vente aux alentours de 35€, ce qui correspond au prix attendu pour cette catégorie de suppléments. Mon seul regret est la rareté des produits BODYMAXX SPORTSNUTRITION actuellement, mais ceux-ci devraient être bientôt plus largement distribués. En deux mots: MuscleXperience approved!

NOTE : 8/10

Information importante : Certains pays, notamment la Suède, le Danemark et le Canada, ont interdit les compléments alimentaires associant synéphrine (alcaloïde présent dans l’écorce d’orange amère, Citrus aurantium) et caféine. Précisons que la synéphrine n’est pas seulement présente dans l’écorces de ces agrumes, mais dans tous les fruits de cette catégorie, à des doses variables. En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail recommande de ne pas utiliser conjointement ces deux composants et souligne les risques inhérents à la consommation de synéphrine par les personnes à risques (les conclusions de cette agence sont disponibles sur son site internet). Certains blogueurs nutrition/santé se font l’écho de ces recommandations (ce qui ne les empêchent pas d’écrire pour des sites qui commercialisent des produits associant les deux). Plusieurs marques, deux poids lourds de la nutrition sportive auxquels j’ai déjà consacré des articles, commercialisent des produits associant caféine et synéphrine. De nombreuses études effectuées sur ces deux composants seuls ou associés infirment ces conclusions, et pointent un risque seulement avec l’association d’un dosage très élevé en caféine. Il appartient à chacun de prendre ses précautions, ses responsabilités et bien évidemment de respecter sa législation nationale. Dans l’état actuel du droit, la synéphrine n’est pas interdite en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne… En cas de doute, vérifiez votre législation nationale.

Teneur élevée en caféine. Déconseillé aux enfants ou aux femmes enceintes. Ce produit ne doit pas être pris pendant l’allaitement et chez les patients souffrant de maladies cardiaques, d’hypertension et d’hypersensibilité à l’un des constituants de la préparation.

img_8744

Ingrédients et valeurs nutritionnelles :

Valeur nutritionnelle /14g /100g
Energie 40kcal 289kcal
172kj 1227kj
Protéines 8,4g 60g
Glucides 0,96g 6,9g
Dont sucre 0,8g 5,9g
Lipides 0,2g 1,4g
Dont saturés 0,2g 1,4g
Sodium 0,0002g 0,02g
Ingrédients actifs /14g /100g
BCAA 2:1:1 2000mg 14,29g
L-Leucine,L-Valine,L-Isoleucine
L-Arginine 1000mg 7,14g
AAKG COMPLEX 500mg 3,57g
-L-Arginine 328mg 2,18g
-Alpha Ketoglutarate Calcium 172mg 1,15g
CREATINE COMPLEX 2000mg 14,29g
– créatine monohydrate micronisée 840mg 6g
–Buffered Creatine (créatine tamponnée) 700mg 5g
–Creatine AKG 461mg 3,29g
– Dont  créatine 1,6g 11g
Beta-Alanine 1500mg 10,71g
L-Citrulline DL-Malate(1:1) 800mg 5,71g
Taurine 1000mg 7,14g
L-Tyrosine 100mg 714mg
Ginseng sibérien 400mg 2,86g
(Eleutherococcus Senticosus Root Extract)
Glycerol Monostearate 200mg 1429mg
Orange amère 50mg 0,4g
(Citrus Aurantium 100% Fruit Extract)
Cafféine anhydre 200mg 1429mg
Vitamin B3 40mg 286mg
(sous la forme de Niacinamide)

NITRIUM II est un complément alimentaire.

Article sponsorisé 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s