Mon avis sur : JUMBO

IMG_7236

Marque : SCITEC® NUTRITION

Par Alex, MuscleXperience team

Pour moi, un supplément alimentaire de qualité, qu’il s’agisse d’un mass gainer, d’une protéine ou de n’importe quelle autre catégorie de produits, c’est un supplément élaboré avec des ingrédients qualitatifs, dont la composition est transparente et les résultats conformes à mes attentes, qui sont toujours réalistes. Je suis également toujours attentif au prix, car je n’aime pas être pris pour un pigeon, et que si j’accepte de payer plus cher un produit de qualité supérieure, je refuse de payer à prix d’or un mélange d’ingrédients bas de gamme dans un bel emballage. Avant d’acheter je fais des recherches, je compare, je lis également les avis d’autres consommateurs, puis je teste par moi-même. S’il y a bien un avantage à la libre concurrence, c’est celui-ci.

Quand les différentes versions du mass gainer de SCITEC® NUTRITION, JUMBO, ont été lancées sur le marché, ça a été un petit raz-de-marée. Invasion des étagères des boutiques de nutrition, pages dans les magazines de fitness, vidéos sur YouTube etc. SCITEC® NUTRITION a sorti le grand jeu pour promouvoir son produit, mais ce gainer sort-il vraiment du lot ? Nous allons voir !

Dans mon article consacré aux mass ou weight gainers (Les weight ou mass gainers: amis ou ennemis?), j’explique que si ceux-ci ne sont pas à préférer aux repas et collations solides, ils peuvent être particulièrement intéressants en particulier juste après la séance où ils permettent de fournir très rapidement aux muscles les nutriments dont ils ont besoin pour tirer le bénéfice maximum d’un entraînement dur et de  construire de la masse musculaire solide. Les gainers peuvent aussi s’avérer utiles pour remplacer exceptionnellement une collation solide, mais dans ce cas ils ne devraient idéalement pas contenir de glucides à index glycémique élevé, car ceux-ci quand ils ne sont pas consommé pendant ou juste après l’entraînement favorisent la prise de gras et l’apparition d’une résistance à l’insuline, particulièrement dommageable pour les sportifs et pour tout un chacun.

Ainsi, avant d’acheter un gainer, je réfléchis toujours à l’usage que je vais en faire. Si j’en fais un shake post entraînement, il me faut idéalement une large dose d’un  mélange de protéines de qualité (whey/lactosérum et caséine, dont le mélange est supérieur à la whey seule en post-training) ainsi que des glucides à IG bas, auxquels peuvent être ajoutés une quantité moindre de glucides à IG plus élevés pour que la synthèse du glycogène débute le plus tôt possible après la séance. Si je veux pouvoir l’utiliser en remplacement d’une collation (ce qui doit être l’exception et non la règle), les gainers contenant des glucides à IG élevé (maltodextrine, dextrose, wazy maize – amidon de maïs cireux, vitargo®…) sont purement et simplement à bannir.

Qu’en est-il de JUMBO de SCITEC® NUTRITION ? Dextrose, farine d’avoine, Palatinose™ (isomaltulose), Maltodextrine, Fructose, Sucrose, Vitargo® … Clairement, ce gainer ne sera pas à consommer en lieu et place d’une collation, dans la voiture, le train ou pendant une réunion qui s’éternise.

Nous avons là un mélange de nombreux glucides, dont deux IG bas (Palatinose™ : 32, fructose: 20), un modéré qui est le seul que je recommande fortement dans ce type de produits (farine d’avoine : 40), le reste étant des glucides à index glycémique très élevé (90 pour le dextrose, 95 pour la maltodextrine, plus de 130 pour le Vitargo®…). En outre, si l’on comprend ce qui motive un mélange de plusieurs sources glucidiques différentes dans un gainer (des temps d’assimilation différents), est-il bien utile d’en mettre 6 différentes ? Cela reste à prouver. Ajouter du sucrose (saccharose, dit « sucre de table ») en post-training ne présente aucune plus-value, et bien que celui-ci contienne du fructose (saccharose = une molécule de glucose + une molécule de fructose), SCITEC® NUTRITION nous rajoute du fructose et du dextrose, ce dernier n’étant rien d’autre que du glucose. Bref, SCITEC® NUTRITION aurait pu tout aussi bien faire plus simple, on n’aurait pas senti la différence. Quant à l’ajout d’’isomaltulose (le fameux Palatinose™), c’est le nouveau glucide intra/post training à la mode. Certes, celui-ci présente quelques spécificités intéressantes, du moins en théorie: son index glycémique est bas, il s’assimile très lentement car les enzymes présentes dans la salive et dans l’estomac sont incapables de l’hydrolyser, les seules pouvant le faire étant celles de l’intestin grêle. Du point de vue de la performance cela ne change néanmoins pas grand-chose, puisque d’une part si vous êtes un pratiquant de musculation sérieux vous  prenez un repas solide au maximum deux heures après la prise de votre shake car durant ces deux heures la synthèse du glycogène est accélérée (votre corps fera un meilleur usages des glucide que vous lui envoyez), et que d’autre part l’isomaltulose n’est pas un glucide exceptionnel, mais seulement un diholoside (on dit aussi improprement disaccharide) contenant comme le sucrose du fructose et du glucose…

Au final, si l’on respecte les recommandations de SCITEC®, on se retrouve avec un shake contenant 150g de glucides totaux, dont 37g de sucre. C’est beaucoup trop. Après rien ne vous empêche de ne mettre que deux dosettes de JUMBO, mais là vous n’aurez plus que 25g de protéines, ce qui est insuffisant en post-training (en tout cas si vous faites plus de 50kg), et il vous faudra donc ajouter de la whey ou de la caséine ou un mélange des deux.

Pour les protéines, deuxième macronutriment majeur dans un gainer, il n’y a pas grand-chose à dire : pour 220g de produit, nous avons 50g de concentré de whey ultra filtré, ce qui constitue un apport massif en protéines rapides après la séance, même si à mon sens un mélange de protéines à assimilation rapides et lentes aurait été préférable.  

Concernant les autres ingrédients, nous avons des acides aminés additionnels qui viennent compléter et étoffer l’aminogramme de la protéine, de la créatine, et de la BioPerine® pour améliorer l’assimilation de l’ensemble. Pour la créatine,  même réflexion que pour les glucides: aux côtés de la bonne vieille monohydrate on trouve de la créatine citrate, de la créatine phosphate et de la créatine pyruvate. Si certaines de ces formes de créatine sont présentées comme présentant certains avantages en ce qui concerne leur absorption, les présenter comme supérieures à la monohydrate est actuellement prématuré du point de vue de la recherche scientifique.

Quant aux acides aminés ajoutés, leur sélection est bonne : glutamine, arginine, BCAA … Rien à dire (ou presque : j’aurai peut – être mis une dose plus importante de leucine, qui est LA clé de la synthèse protéique).

Mon ressenti :

J’ai opté pour le parfum chocolat, et je dois dire qu’ayant par le passé goûté avec délice plusieurs produits de chez SCITEC® NUTRITION  (100% Milk complex pistache/chocolat blanc, 100% Whey noisettes… mes amours), j’ai été un peu déçu. Il ne faut cependant pas faire la fine bouche, ça passe bien. Aucun problème niveau digestibilité, et la miscibilité est bonne, même si un petit dépôt peut se former au fond du shaker.

Le premier jour de mon test j’ai pris la dose recommandée par SCITEC® NUTRITION pour voir si je survivrais à cette avalanche calorique, puis j’ai pris une demi-dose, à laquelle j’ai ajoutée 25 g d’un mélange de protéine au goût neutre. Dans l’ensemble le test est plutôt concluant, je n’ai pas eu de résultats spectaculaires (je n’en espérais pas), mais ma récupération a été bonne, et je n’ai pas pris de gras.

Conclusion :  

JUMBO de SCITEC® NUTRITION  n’est pas un mauvais produit. Clairement, si j’avais été à la place des formulateurs j’aurais fait plus simple. Sur une étiquette une liste impressionnante d’ingrédients aux noms scientifiques compliqués ça en jette, mais comme je l’ai dit plus haut la plus-value de ce type de formules alambiquées n’est pas prouvée. Je trouve également qu’un complexe d’enzymes digestives aurait eu sa place dans ce type de produit, car une dose massive de glucides et de protéines peut-être difficile à digérer, et qu’il est toujours bon de savoir qu’on rentabilisera au maximum les nutriments que l’on absorbe. Il ne faut cependant pas être mauvaise langue, si JUMBO n’est pas donné son prix n’est pas non plus exorbitant, et il ne s’agit pas d’un gainer haut de gamme, que la marque propose par ailleurs. Je peux donc dire que sans pour autant révolutionner le marché des weight gainers, JUMBO de  SCITEC® NUTRITION  fait le job.

Note : 7/10

 

jumbo vert

 

Ingrédients : Concentré de whey ultra filtré (contient des microfractions de glycomacropeptide de protéines de bêta lactaglobuline, alpha lactalbumine, albumine de sérum bovin, immunnoglobuline G, lactoferrine), Dextrose, farine d’avoine, Palatinose™ (isomaltulose), Maltodextrine, Fructose, Sucrose, Vitargo® (glucide breveté à masse moléculaire élevée), Créatine Monohydrate, L-Glutamine, L-Arginine Base, L-Leucine, monohydrate de créatine micronisée, L-Isoleucine, L-Valine, Carbonate de Magnésium, calcium Alpha-cetoglutarate, L-Ornithine HCl, Créatine Citrate, Créatine Phosphate, Créatine Pyruvate, L-Alanine, BioPerine® (Piper nigrum).

  • Chocolat: poudre de cacao (10-12%), arôme chocolat
  • Fraise: arôme fraise, colorant (rouge fraise)
  • Vanille: arôme vanille, colorant jaune (riboflavine)


Précautions : 

Ce produit est un complément alimentaire hyperprotéiné et hyperglucidique.
Ne peut être utilisé comme substitut d’un régime alimentaire varié. 
Tenir hors de portée des enfants. Respecter les doses journalières recommandées.
Ne pas donner aux enfants de moins de 18 ans, aux femmes enceintes ou allaitant, aux personnes sous traitement médical.

Informations allergènes : Produit fabriqué dans un atelier utilisant du lait, des œufs, du gluten, du soja, des arachides, des fruits à coques, du céleri, du poisson et des crustacées.
 

Attention : Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré. Ce produit contient un modificateur d’absorption qui pourrait affecter vos médicaments – consultez votre médecin avant utilisation. Conserver hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée

 JUMBO est un complément alimentaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s